Anges

Série Les anges/1 L’ange acrobate de la cathédrale Saint Guy au château de Prague. Suspendu à sa corde volante, l’ange de la cathédrale gothique s’élance à l’assaut de la nef centrale. L’ordre pieux des chapelles compte peu pour l’étincelant funambule…

Anges

Série Les anges/1 L’ange acrobate de la cathédrale Saint Guy au château de Prague. Suspendu à sa corde volante, l’ange de la cathédrale gothique s’élance à l’assaut de la nef centrale. L’ordre pieux des chapelles compte peu pour l’étincelant funambule…

Choses aquatiques

Série Choses aquatiques 53/ Visions de la Moldau à Prague C’est peut-être de porter le nom d’une rivière, La Dendre, je ne me sens chez moi que dans les villes ou villages traversés par un cours d’eau. La première ville

Choses aquatiques

Série Choses aquatiques 53/ Visions de la Moldau à Prague C’est peut-être de porter le nom d’une rivière, La Dendre, je ne me sens chez moi que dans les villes ou villages traversés par un cours d’eau. La première ville

Choses qui ravivent le souvenir

Série : Choses qui ravivent le souvenir 7. Le numéro 22 de la ruelle d’Or   … Franz Kafka a habité en bas du château de Prague, dans une étroite ruelle appelée la Ruelle d’Or, bordée de maisonnettes jadis réservées

Choses qui ravivent le souvenir

Série : Choses qui ravivent le souvenir 7. Le numéro 22 de la ruelle d’Or   … Franz Kafka a habité en bas du château de Prague, dans une étroite ruelle appelée la Ruelle d’Or, bordée de maisonnettes jadis réservées

Choses étonnantes

Série : Choses étonnantes 12/ La silhouette d’un homme suspendu à un fil par-dessus une rue de Prague Dans une rue de Prague, la silhouette d’un homme est suspendue à un fil attaché de part et d’autre d’une rue. L’homme

Choses étonnantes

Série : Choses étonnantes 12/ La silhouette d’un homme suspendu à un fil par-dessus une rue de Prague Dans une rue de Prague, la silhouette d’un homme est suspendue à un fil attaché de part et d’autre d’une rue. L’homme

Choses lumineuses

Série : Choses lumineuses 15/Vue sur le château de Prague, la nuit De retour à Prague après vingt-cinq ans, avec ma fille cadette dont j’étais alors enceinte et qui m’accompagne aujourd’hui dans ce voyage … Peu avant de partir, je

Choses lumineuses

Série : Choses lumineuses 15/Vue sur le château de Prague, la nuit De retour à Prague après vingt-cinq ans, avec ma fille cadette dont j’étais alors enceinte et qui m’accompagne aujourd’hui dans ce voyage … Peu avant de partir, je

Choses étonnantes

Série : Choses étonnantes 13/ La silhouette d’une femme suspendue à un fil par-dessus une rue de Prague … Elle s’agrippe au parapluie ouvert qui la maintient en équilibre précaire sur le fil tendu à une dizaine de mètres de

Choses étonnantes

Série : Choses étonnantes 13/ La silhouette d’une femme suspendue à un fil par-dessus une rue de Prague … Elle s’agrippe au parapluie ouvert qui la maintient en équilibre précaire sur le fil tendu à une dizaine de mètres de

Anges

Série : Anges 7/ Installation « How to make yourself better » des artistes ukrainiens Ilya et Emilia Kabakov (2010 et 2018) C’est une chambre minuscule où sont posés un lit, une table avec une lampe, un pot rempli de crayons et pinceaux

Anges

Série : Anges 7/ Installation « How to make yourself better » des artistes ukrainiens Ilya et Emilia Kabakov (2010 et 2018) C’est une chambre minuscule où sont posés un lit, une table avec une lampe, un pot rempli de crayons et pinceaux

Choses qui rappellent la Belgique

Série : Choses qui rappellent la Belgique 19/ Une aquarelle du peintre ostendais Léon Spilliaert, intitulée « Mur dans un paysage désolé ». C’est une aquarelle aux contours à l’encre de Chine et à la plume, réalisée par l’artiste Léon Spilliaert vers

Choses qui rappellent la Belgique

Série : Choses qui rappellent la Belgique 19/ Une aquarelle du peintre ostendais Léon Spilliaert, intitulée « Mur dans un paysage désolé ». C’est une aquarelle aux contours à l’encre de Chine et à la plume, réalisée par l’artiste Léon Spilliaert vers

Clôtures

Depuis une dizaine d’années, je prends en photo les piquets de clôture anciens autour des prés ou des champs. Ils sont de plus en plus rares, remplacés par des poteaux métalliques ou en béton. Ce qui m’attire chez eux, c’est

Clôtures

Depuis une dizaine d’années, je prends en photo les piquets de clôture anciens autour des prés ou des champs. Ils sont de plus en plus rares, remplacés par des poteaux métalliques ou en béton. Ce qui m’attire chez eux, c’est

Choses de l’enfance

Série : Choses de l’enfance 7/ Le tranchant de la bêche Mon grand-père m’a appris très jeune les gestes et la technique nécessaires pour bêcher le jardin. C’est moi qui le lui avait demandé. Il avait d’abord été réticent :

Choses de l’enfance

Série : Choses de l’enfance 7/ Le tranchant de la bêche Mon grand-père m’a appris très jeune les gestes et la technique nécessaires pour bêcher le jardin. C’est moi qui le lui avait demandé. Il avait d’abord été réticent :

Choses fugaces

Série : Choses fugaces 9/ Le bois pour l’hiver Le bois pour l’hiver a été livré ce matin. Un camion l’a déversé en vrac au milieu de la cour. Il a fallu plusieurs heures pour le ranger en un tas

Choses fugaces

Série : Choses fugaces 9/ Le bois pour l’hiver Le bois pour l’hiver a été livré ce matin. Un camion l’a déversé en vrac au milieu de la cour. Il a fallu plusieurs heures pour le ranger en un tas

Choses aquatiques

Série : Choses aquatiques 12/ Les filets de Cochin Le Kerala est dévasté par les inondations.  Plus de quatre cents morts. Je cherche mes premières photos des villes de Cochin, Trivandrum et des backwaters aujourd’hui ravagées. C’était au début des

Choses aquatiques

Série : Choses aquatiques 12/ Les filets de Cochin Le Kerala est dévasté par les inondations.  Plus de quatre cents morts. Je cherche mes premières photos des villes de Cochin, Trivandrum et des backwaters aujourd’hui ravagées. C’était au début des

Choses réparées

Série : Choses réparées 13/ Points de suture dans le sol en béton à  l’entrée de l’exposition « Les racines poussent aussi dans le béton » de l’artiste Kader Attia. Toute son oeuvre est traversée par les thèmes de la fracture et

Choses réparées

Série : Choses réparées 13/ Points de suture dans le sol en béton à  l’entrée de l’exposition « Les racines poussent aussi dans le béton » de l’artiste Kader Attia. Toute son oeuvre est traversée par les thèmes de la fracture et

Ombres et reflets

Série : Ombres et reflets 7/ Autoportrait en contrejour dans un miroir avec la plage de Grandcamp Maisy en arrière plan… La salle de restaurant s’est peu à peu vidée, en même temps que la marée descendait. La plage, jusque

Ombres et reflets

Série : Ombres et reflets 7/ Autoportrait en contrejour dans un miroir avec la plage de Grandcamp Maisy en arrière plan… La salle de restaurant s’est peu à peu vidée, en même temps que la marée descendait. La plage, jusque

Paysages et horizons

19/La Mer du Nord de face et en noir et blanc … Il m’arrive de croire qu’une ligne d’horizon n’est pas là par hasard, qu’elle est voulue, et même volontaire, et qu’en cet instant, elle m’écrit. Mer du Nord, lieu

Paysages et horizons

19/La Mer du Nord de face et en noir et blanc … Il m’arrive de croire qu’une ligne d’horizon n’est pas là par hasard, qu’elle est voulue, et même volontaire, et qu’en cet instant, elle m’écrit. Mer du Nord, lieu

Clôtures

Série : Clôtures 12/ Photo extérieure du Camp Est, Centre pénitentiaire de Nouméa. Nouméa, Nouvelle Calédonie, juin 2016  

Clôtures

Série : Clôtures 12/ Photo extérieure du Camp Est, Centre pénitentiaire de Nouméa. Nouméa, Nouvelle Calédonie, juin 2016  

Végétales

Série : Végétales 19/ Les pins parasols à Rome   Et si l’éternité de Rome C’était ses pins parasols Leur grâce de colonnes antiques Et ce petit plus du feuillage animé.   Les pins traversent les âges Dans l’indifférence archéologique

Végétales

Série : Végétales 19/ Les pins parasols à Rome   Et si l’éternité de Rome C’était ses pins parasols Leur grâce de colonnes antiques Et ce petit plus du feuillage animé.   Les pins traversent les âges Dans l’indifférence archéologique

Choses aquatiques

Série : Choses aquatiques 11/ Le lac de Poix Saint Hubert C’est ici que nous nous sommes rejoints Au bord d’un lac dans la forêt des Ardennes Le matin-même ou certains depuis la veille Nous avions tous convergé vers ce

Vedette / 2 Commentaires

Choses aquatiques

Série : Choses aquatiques 11/ Le lac de Poix Saint Hubert C’est ici que nous nous sommes rejoints Au bord d’un lac dans la forêt des Ardennes Le matin-même ou certains depuis la veille Nous avions tous convergé vers ce

Vedette / 2 Commentaires

Choses aquatiques

Série : Choses aquatiques 10/La ligne vague D’où me vient cette attention permanente aux lignes ? C’est peut-être qu’elles sont le point commun entre les actes et les gestes qui composent la part essentielle de mon existence : marcher, écrire,

Choses aquatiques

Série : Choses aquatiques 10/La ligne vague D’où me vient cette attention permanente aux lignes ? C’est peut-être qu’elles sont le point commun entre les actes et les gestes qui composent la part essentielle de mon existence : marcher, écrire,

Transports

Série : Transports 14/ Voile sur la ligne 2 du métro aérien On a emballé le viaduc du métro aérien dans un grand voile. Il doit être réparé entre Jaurès et Barbès Rochechouart. Depuis les fenêtres de la rame, le

Transports

Série : Transports 14/ Voile sur la ligne 2 du métro aérien On a emballé le viaduc du métro aérien dans un grand voile. Il doit être réparé entre Jaurès et Barbès Rochechouart. Depuis les fenêtres de la rame, le

Clôtures

Série : Clôtures 11/ Concertina dans une prison désaffectée de Cayenne … Le mot concertina est longtemps resté pour moi le nom d’un instrument à vent, une sorte de bandonéon. Le dire, c’était entendre un accent de tango argentin. Alors

Clôtures

Série : Clôtures 11/ Concertina dans une prison désaffectée de Cayenne … Le mot concertina est longtemps resté pour moi le nom d’un instrument à vent, une sorte de bandonéon. Le dire, c’était entendre un accent de tango argentin. Alors

Fenêtres et ouvertures

Série : Fenêtres et ouvertures 17/Fenêtre d’une chambre d’hôtel à Wimereux Il y a un temps pour chercher et un temps pour perdre, un temps pour garder et un temps pour jeter. Il y a un temps pour déchirer et

Fenêtres et ouvertures

Série : Fenêtres et ouvertures 17/Fenêtre d’une chambre d’hôtel à Wimereux Il y a un temps pour chercher et un temps pour perdre, un temps pour garder et un temps pour jeter. Il y a un temps pour déchirer et

Choses lumineuses

Série : Choses lumineuses 14/ Coucher de soleil près de la Tour Eiffel Le soleil se pose lentement dans l’arbre près de la Tour Eiffel. Dans un instant il fera nuit. Le faisceau lumineux de la tour veillera jusqu’à l’aube

Choses lumineuses

Série : Choses lumineuses 14/ Coucher de soleil près de la Tour Eiffel Le soleil se pose lentement dans l’arbre près de la Tour Eiffel. Dans un instant il fera nuit. Le faisceau lumineux de la tour veillera jusqu’à l’aube

Choses qui s’accordent

Série : choses qui s’accordent 28/Couple d’arbres Nous étions deux à marcher ici. Qu’en reste-t-il dans le paysage ? Normandie, avril 2018

Choses qui s’accordent

Série : choses qui s’accordent 28/Couple d’arbres Nous étions deux à marcher ici. Qu’en reste-t-il dans le paysage ? Normandie, avril 2018

Choses dites

Série : Choses dites 13/ Mon enfant, mon âme, ma préhistoire   Mon enfant, mon âme, ma préhistoire Nous voici ensemble, main dans la main Devant cet écran noir   Mon enfant, mon âme, ma préhistoire Allume et ne crains

Choses dites

Série : Choses dites 13/ Mon enfant, mon âme, ma préhistoire   Mon enfant, mon âme, ma préhistoire Nous voici ensemble, main dans la main Devant cet écran noir   Mon enfant, mon âme, ma préhistoire Allume et ne crains

Visages et expressions

Série : Visages et expressions 12/Sourire d’un gisant, enfant chevalier Il dort et sourit aux anges. Eternellement. C’est un enfant royal, un jeune chevalier. Il porte une couronne. Que tient-il tout contre lui, comme pour se protéger ? On ne

Visages et expressions

Série : Visages et expressions 12/Sourire d’un gisant, enfant chevalier Il dort et sourit aux anges. Eternellement. C’est un enfant royal, un jeune chevalier. Il porte une couronne. Que tient-il tout contre lui, comme pour se protéger ? On ne

Choses dites 

Série : Choses dites 8/ Mais tout ailleurs est arraché quand se rassemblent les nuages Alors que le soleil est noir que la lune tarde à venir l’étoile du matin se couche pays et maison moisissent penchent sapins et cocotiers

Choses dites 

Série : Choses dites 8/ Mais tout ailleurs est arraché quand se rassemblent les nuages Alors que le soleil est noir que la lune tarde à venir l’étoile du matin se couche pays et maison moisissent penchent sapins et cocotiers

Choses lumineuses

Série : Choses lumineuses 14/Coucher de soleil près de la Tour Eiffel Paris, 4 mars 2018

Choses lumineuses

Série : Choses lumineuses 14/Coucher de soleil près de la Tour Eiffel Paris, 4 mars 2018

Lieux rêvés

Série : Lieux rêvés 11/ Cabane abandonnée au bord du canal de Charleroi Face à une des anciennes écluses du canal de Charleroi, un abri abandonné a gardé quelques traces de vie : une étagère branlante, une patère, des touches

Lieux rêvés

Série : Lieux rêvés 11/ Cabane abandonnée au bord du canal de Charleroi Face à une des anciennes écluses du canal de Charleroi, un abri abandonné a gardé quelques traces de vie : une étagère branlante, une patère, des touches

Lettres de Guyane

  … Cinq heures du matin. Je rentre la tête toute bourdonnante du bal des touloulou… Je t’écris dans la foulée, avant de me coucher, sinon je manquerai à ma promesse de t’envoyer  un message heureux tous les jours. Ce

Lettres de Guyane

  … Cinq heures du matin. Je rentre la tête toute bourdonnante du bal des touloulou… Je t’écris dans la foulée, avant de me coucher, sinon je manquerai à ma promesse de t’envoyer  un message heureux tous les jours. Ce

Lettres de Guyane

Pendant près d’une heure, notre petit avion a survolé la forêt amazonienne. Il traçait, tranquille, entre ces deux mondes ouatés, celui du haut et des nuages blancs et celui d’en bas, moutonnement infini des feuillages. J’aurais voulu  que le vol

Lettres de Guyane

Pendant près d’une heure, notre petit avion a survolé la forêt amazonienne. Il traçait, tranquille, entre ces deux mondes ouatés, celui du haut et des nuages blancs et celui d’en bas, moutonnement infini des feuillages. J’aurais voulu  que le vol

Lettres de Guyane

  … Je t’écris dans la pénombre de ma chambre, depuis le jardin de l’hôtel Terminus. La fenêtre donne sur des bananiers serrés les uns contre les autres, et si proches du pavillon qu’ils semblent pressés d’y entrer et d’offrir

Lettres de Guyane

  … Je t’écris dans la pénombre de ma chambre, depuis le jardin de l’hôtel Terminus. La fenêtre donne sur des bananiers serrés les uns contre les autres, et si proches du pavillon qu’ils semblent pressés d’y entrer et d’offrir

Lettres de Guyane

… Le bonheur de cette journée  tient en quelques minutes, ce soir, sur la Place des Amandiers, au bord de l’Atlantique. C’était un jour de lancement pour la fusée Ariane, depuis Kourou. Quand nous sommes arrivés sur la place, un

Lettres de Guyane

… Le bonheur de cette journée  tient en quelques minutes, ce soir, sur la Place des Amandiers, au bord de l’Atlantique. C’était un jour de lancement pour la fusée Ariane, depuis Kourou. Quand nous sommes arrivés sur la place, un

Lettres de Guyane – Premier jour

…  Ce soir je t’écris le bonheur d’être ici, dans cette même chambre que j’occupais déjà en mars 2017 au Foyer des sœurs de Saint Paul de Chartres. Une table couverte d’une toile cirée en madras, un lit étroit, une

Lettres de Guyane – Premier jour

…  Ce soir je t’écris le bonheur d’être ici, dans cette même chambre que j’occupais déjà en mars 2017 au Foyer des sœurs de Saint Paul de Chartres. Une table couverte d’une toile cirée en madras, un lit étroit, une

Rendez-vous

… Trois rendez-vous pour en parler, dimanche 25 février 2018, Foire du livre de Bruxelles 13h Rencontre « Écrire en marche »  avec Serge Delaive, Stand Label Edition Fédération Wallonie-Bruxelles / 15h Dédicace sur le même stand / 17h Dédicace Stand Espace Livres et création A bientôt ! Chantal

Rendez-vous

… Trois rendez-vous pour en parler, dimanche 25 février 2018, Foire du livre de Bruxelles 13h Rencontre « Écrire en marche »  avec Serge Delaive, Stand Label Edition Fédération Wallonie-Bruxelles / 15h Dédicace sur le même stand / 17h Dédicace Stand Espace Livres et création A bientôt ! Chantal

Livres

Photo de couverture pour  « Ecrire en marchant / Premiers pas » publié chez Maelström, Bruxelles, février 2018. Ce livre est une tentative d’enquête ethnographique pour retrouver les raisons qui me conduisent, à l’âge de vingt ans, à m’en aller marcher et écrire

Livres

Photo de couverture pour  « Ecrire en marchant / Premiers pas » publié chez Maelström, Bruxelles, février 2018. Ce livre est une tentative d’enquête ethnographique pour retrouver les raisons qui me conduisent, à l’âge de vingt ans, à m’en aller marcher et écrire

Points et lignes

Série : Points et lignes 7/ Fils électriques – 1 Quitter un paysage que l’on a aimé, est-ce vraiment possible ? Je me posais la question en marchant dans une campagne que je ne verrai plus avant longtemps. Et me

Points et lignes

Série : Points et lignes 7/ Fils électriques – 1 Quitter un paysage que l’on a aimé, est-ce vraiment possible ? Je me posais la question en marchant dans une campagne que je ne verrai plus avant longtemps. Et me

Végétales

Série : Végétales 17/Ciel et feuillage Je passerais bien la nuit ici, sous l’arbre au coin de ma rue, Hôtel du Feuillage, sous le dais bleu et ses motifs dorés de feuilles et de branches. Une feuille tombe lentement. Peu

Végétales

Série : Végétales 17/Ciel et feuillage Je passerais bien la nuit ici, sous l’arbre au coin de ma rue, Hôtel du Feuillage, sous le dais bleu et ses motifs dorés de feuilles et de branches. Une feuille tombe lentement. Peu

Végétales

Série : Végétales 16/Arbre à papillon sur un balcon, l’hiver Combien de mois avant l’Aurore, premier papillon du printemps ? Paris 11ème, fin décembre 2017    

Végétales

Série : Végétales 16/Arbre à papillon sur un balcon, l’hiver Combien de mois avant l’Aurore, premier papillon du printemps ? Paris 11ème, fin décembre 2017    

Choses dites

Série : Choses dites 9/  Pour partir marcher, il faut de la colère La marche selon Rimbaud : « Pour partir, marcher, il faut de la colère. Pas marcher comme un appel du large ou la tentation du trésor. Mais plutôt

Choses dites

Série : Choses dites 9/  Pour partir marcher, il faut de la colère La marche selon Rimbaud : « Pour partir, marcher, il faut de la colère. Pas marcher comme un appel du large ou la tentation du trésor. Mais plutôt

Choses aquatiques

Série : Choses aquatiques 9/ Reflets d’arbres sombres et banc rouge Je marche sur la rive opposée à celle où trempe le reflet des arbres. Suis-je moins immobile qu’eux ? Château de Chamarande, France, juillet 2017  

Choses aquatiques

Série : Choses aquatiques 9/ Reflets d’arbres sombres et banc rouge Je marche sur la rive opposée à celle où trempe le reflet des arbres. Suis-je moins immobile qu’eux ? Château de Chamarande, France, juillet 2017  

Choses dites

Série : Choses dites 8/ Je ne sentais que le plaisir d’aller, je n’ai plus senti le besoin d’arriver « Je n’ai voyagé à pied que dans mes beaux jours, et toujours avec délices.  Bientôt les devoirs, les affaires, les bagages

Choses dites

Série : Choses dites 8/ Je ne sentais que le plaisir d’aller, je n’ai plus senti le besoin d’arriver « Je n’ai voyagé à pied que dans mes beaux jours, et toujours avec délices.  Bientôt les devoirs, les affaires, les bagages

Choses lumineuses

Série : Choses lumineuses 13/Meurtrières du Mont Saint Michel La lumière a percé un trou dans la pierre, et déposé là ses aumônes ECM, Mont Saint Michel, août 2017

Choses lumineuses

Série : Choses lumineuses 13/Meurtrières du Mont Saint Michel La lumière a percé un trou dans la pierre, et déposé là ses aumônes ECM, Mont Saint Michel, août 2017

Toits et ciel

Série : Toits et ciel 8/Les gargouilles du Mont Saint Michel Ce n’est pas la pluie qui s’annonce, mais une avalanche. Dans un instant, tout sera blanc. Mont Saint Michel, octobre 2017    

Toits et ciel

Série : Toits et ciel 8/Les gargouilles du Mont Saint Michel Ce n’est pas la pluie qui s’annonce, mais une avalanche. Dans un instant, tout sera blanc. Mont Saint Michel, octobre 2017    

Choses réconfortantes

Série : Choses réconfortantes 9/ Bal au bord de la Seine La nuit, au bord de la Seine, les danseurs de tango s’enlacent. Les couples aux contours flous épousent l’eau du fleuve. Paris, nuit, aout 2017  

Choses réconfortantes

Série : Choses réconfortantes 9/ Bal au bord de la Seine La nuit, au bord de la Seine, les danseurs de tango s’enlacent. Les couples aux contours flous épousent l’eau du fleuve. Paris, nuit, aout 2017  

Végétales

Série : Végétales 15/Nénuphar dans le jardin désert du Centre culturel Tjibaou à Nouméa Nouméa, juin 2016

Végétales

Série : Végétales 15/Nénuphar dans le jardin désert du Centre culturel Tjibaou à Nouméa Nouméa, juin 2016

Choses dites

Série : Choses dites 6/ La marche, méthode tranquille de ré-enchantement « La marche est une méthode tranquille de ré-enchantement de la durée et de l’espace. Elle est un dessaisissement provisoire par l’atteinte d’un gisement intérieur qui tient seulement dans le

Choses dites

Série : Choses dites 6/ La marche, méthode tranquille de ré-enchantement « La marche est une méthode tranquille de ré-enchantement de la durée et de l’espace. Elle est un dessaisissement provisoire par l’atteinte d’un gisement intérieur qui tient seulement dans le

Transports

Série : Transports 4/ RER Paris-Cergy L’obscurité n’est jamais totale entre les stations de RER. Lumières indistinctes, étincelles produites par le frottement de la rame contre les rails, reflets des voyageurs serrés les uns contre les autres sur la plateforme.

Transports

Série : Transports 4/ RER Paris-Cergy L’obscurité n’est jamais totale entre les stations de RER. Lumières indistinctes, étincelles produites par le frottement de la rame contre les rails, reflets des voyageurs serrés les uns contre les autres sur la plateforme.

Signes des rues

Série : Signes des rues L’artiste a écrit : J’y crois. Qu’avait-il dans la tête ? Une silhouette court, une autre plonge, une troisième prie. Peut-être. Couleurs éclatantes, mystères des graphes. Joie d’y plonger. Paris 11, juillet 2017

Signes des rues

Série : Signes des rues L’artiste a écrit : J’y crois. Qu’avait-il dans la tête ? Une silhouette court, une autre plonge, une troisième prie. Peut-être. Couleurs éclatantes, mystères des graphes. Joie d’y plonger. Paris 11, juillet 2017

Choses réconfortantes

Série : Choses réconfortantes 8/ Geyser dans la rue Duranti Canicule du mois d’août. Les enfants des cités n’ont pas droit à la mer. Ni même celui de libérer l’eau de la pompe à incendie. Déjà les sirènes de police

Choses réconfortantes

Série : Choses réconfortantes 8/ Geyser dans la rue Duranti Canicule du mois d’août. Les enfants des cités n’ont pas droit à la mer. Ni même celui de libérer l’eau de la pompe à incendie. Déjà les sirènes de police