En noir et blanc – Arbres et soleil (archive 1978)

 © Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

En noir et blanc – Arbres et soleil (archive 1978)

 © Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

En noir et blanc – écorce (archive 1978)

© Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

En noir et blanc – écorce (archive 1978)

© Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

En noir et blanc – Image troublante, lieu inconnu (archive 1978)

© Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

En noir et blanc – Image troublante, lieu inconnu (archive 1978)

© Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

Humble chose/Encre indélébile

Au moment où je découvre au musée Carnavalet ce modeste encrier du 18ème siècle, et sa devise qui rappelle l’article 11 de la déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 sur la libre communication des pensées et

Humble chose/Encre indélébile

Au moment où je découvre au musée Carnavalet ce modeste encrier du 18ème siècle, et sa devise qui rappelle l’article 11 de la déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 sur la libre communication des pensées et

Visage ravagé – Sourire intact

La légende dit : « Tête de jeune fille coiffée d’un chapeau orné de cabochons ». Quelle preuve de courte vue que de ne pas signaler la beauté, l’éternité d’un tel sourire dans ce visage ravagé… Journal d’images, Musée Carnavalet, Paris, ©

Visage ravagé – Sourire intact

La légende dit : « Tête de jeune fille coiffée d’un chapeau orné de cabochons ». Quelle preuve de courte vue que de ne pas signaler la beauté, l’éternité d’un tel sourire dans ce visage ravagé… Journal d’images, Musée Carnavalet, Paris, ©

Image d’image/Tableau-Fenêtre

Toute représentation de fenêtre, à condition qu’elle contienne un personnage, est le lieu d’une double rencontre pour le regard : d’abord il découvre le point de vue de l’artiste, et dans un second temps, il épouse le regard du personnage.

Image d’image/Tableau-Fenêtre

Toute représentation de fenêtre, à condition qu’elle contienne un personnage, est le lieu d’une double rencontre pour le regard : d’abord il découvre le point de vue de l’artiste, et dans un second temps, il épouse le regard du personnage.

MurMur

Sur la fresque qui vient d’apparaître rue de Turenne, un jeune garçon au visage calme suit du regard les passants. Le couple qui passe devant lui, ne le voit pas. La photo saisit les regards parallèles entre les images et

MurMur

Sur la fresque qui vient d’apparaître rue de Turenne, un jeune garçon au visage calme suit du regard les passants. Le couple qui passe devant lui, ne le voit pas. La photo saisit les regards parallèles entre les images et

Vue par la fenêtre – Grande roue du rêve

Fenêtre sur le ciel dans la chambre d’hôtel. Crépuscule orange. Je m’endors, bercée en rêve par la grande roue. Hôtel E., Boulogne-sur-Mer, Juin 2021, Journal d’images, Ch. Deltenre

Vue par la fenêtre – Grande roue du rêve

Fenêtre sur le ciel dans la chambre d’hôtel. Crépuscule orange. Je m’endors, bercée en rêve par la grande roue. Hôtel E., Boulogne-sur-Mer, Juin 2021, Journal d’images, Ch. Deltenre

Fenêtres-Musées

Toujours cette manie de photographier les fenêtres dans les musées, comme si elles complétaient l’accrochage des oeuvres. Elles-mêmes, tableaux à part entière, changeants et inamovibles. Fondation Pinault, Bourse du Commerce, Paris, Juin 2021 Ch. Deltenre

Fenêtres-Musées

Toujours cette manie de photographier les fenêtres dans les musées, comme si elles complétaient l’accrochage des oeuvres. Elles-mêmes, tableaux à part entière, changeants et inamovibles. Fondation Pinault, Bourse du Commerce, Paris, Juin 2021 Ch. Deltenre

Fenêtres des haies

Le ciel dans les trous de la haie. Un nuage cherche son nid. Journal d’images, Bocage normand, Juin 2021, Chantal Deltenre

Fenêtres des haies

Le ciel dans les trous de la haie. Un nuage cherche son nid. Journal d’images, Bocage normand, Juin 2021, Chantal Deltenre

Paris

« Aujourd’hui je n’ai pas eu d’idée, rien qu’une image » disait René Magritte Journal d’images, Place de la Concorde, 2021, Ch. Deltenre

Paris

« Aujourd’hui je n’ai pas eu d’idée, rien qu’une image » disait René Magritte Journal d’images, Place de la Concorde, 2021, Ch. Deltenre

MurMur

Journal d’images, Paris, avril 2021, Ch. Deltenre

MurMur

Journal d’images, Paris, avril 2021, Ch. Deltenre

Regards – pour un prunus blanc

L’an dernier, la pandémie et la fermeture des parcs et jardins de la ville ont privé tous les habitants de la floraison du vénérable prunus blanc ou cerisier du Japon au Jardin des Plantes. Cette année, la pandémie est toujours

Regards – pour un prunus blanc

L’an dernier, la pandémie et la fermeture des parcs et jardins de la ville ont privé tous les habitants de la floraison du vénérable prunus blanc ou cerisier du Japon au Jardin des Plantes. Cette année, la pandémie est toujours

Nos vies communes

Une manifestation pour le droit au logement part de la Place du Châtelet vers le rue de Rivoli. Les slogans scandés par les manifestants font résonner la ville que la pandémie maintient depuis des mois sous une chape de silence.

Nos vies communes

Une manifestation pour le droit au logement part de la Place du Châtelet vers le rue de Rivoli. Les slogans scandés par les manifestants font résonner la ville que la pandémie maintient depuis des mois sous une chape de silence.

MurMur

« Moving pages », nom d’un bateau amarré au Port de l’Arsenal. Venant du Boulevard Bourdon (triste nom pour un boulevard !) Je croise ce bateau Et pars en rêve écrire au fil de l’eau Loin de la ville, par les boucles

MurMur

« Moving pages », nom d’un bateau amarré au Port de l’Arsenal. Venant du Boulevard Bourdon (triste nom pour un boulevard !) Je croise ce bateau Et pars en rêve écrire au fil de l’eau Loin de la ville, par les boucles

Images d’images (avec Lucia Tallova)

Depuis la rue, on aperçoit dans la vitrine de la galerie un globe en verre qui servait dans les années 1930 à protéger les « corbeilles de mariée », ensembles de fleurs séchées ou en cire que l’on offrait autrefois en cadeau

Images d’images (avec Lucia Tallova)

Depuis la rue, on aperçoit dans la vitrine de la galerie un globe en verre qui servait dans les années 1930 à protéger les « corbeilles de mariée », ensembles de fleurs séchées ou en cire que l’on offrait autrefois en cadeau

Visage

L’église Saint Merri se trouve à mi-chemin d’une de mes balades habituelles. Les édifices religieux étant les seuls lieux abrités où il est possible de se poser un peu, j’y fais halte assez régulièrement. Après un bref repos, j’ai fait

Visage

L’église Saint Merri se trouve à mi-chemin d’une de mes balades habituelles. Les édifices religieux étant les seuls lieux abrités où il est possible de se poser un peu, j’y fais halte assez régulièrement. Après un bref repos, j’ai fait

Images d’images

Sur l’affiche publicitaire du kiosque à journaux, Piazza Beaubourg, un élégant mannequin file sur son gyropode, le visage protégé d’une légère voilette. Au même instant, un éboueur de la ville se dirige d’un pas lourd vers la rue Quincampoix tirant

Images d’images

Sur l’affiche publicitaire du kiosque à journaux, Piazza Beaubourg, un élégant mannequin file sur son gyropode, le visage protégé d’une légère voilette. Au même instant, un éboueur de la ville se dirige d’un pas lourd vers la rue Quincampoix tirant

Nos vies communes

Cet après-midi, au bord de la Seine, les danseurs de tango étaient de retour. Les uns masqués, les autres pas. Couples dans la danse, couples dans la vie … Ils dansaient dans la lumière rasante du soleil tandis que sur

Nos vies communes

Cet après-midi, au bord de la Seine, les danseurs de tango étaient de retour. Les uns masqués, les autres pas. Couples dans la danse, couples dans la vie … Ils dansaient dans la lumière rasante du soleil tandis que sur

MurMur

Un vieux panneau d’interdictions tiré d’un arrêté préfectoral de 1982 et accroché devant Beaubourg me hérisse alors que je passe devant le musée fermé, son terre-plein interdit, ses palissades de protection. « Activités musicales et attractions interdites de 20 heures à

MurMur

Un vieux panneau d’interdictions tiré d’un arrêté préfectoral de 1982 et accroché devant Beaubourg me hérisse alors que je passe devant le musée fermé, son terre-plein interdit, ses palissades de protection. « Activités musicales et attractions interdites de 20 heures à

Rituel – Tombe la neige

Interdit pour cause de chute de neige, le cimetière du Père Lachaise a rouvert ses portes aujourd’hui. Les tombes gardent encore quelques traces du blanc qui a dû entièrement les recouvrir. Le drap léger de la neige adoucit les traits

Rituel – Tombe la neige

Interdit pour cause de chute de neige, le cimetière du Père Lachaise a rouvert ses portes aujourd’hui. Les tombes gardent encore quelques traces du blanc qui a dû entièrement les recouvrir. Le drap léger de la neige adoucit les traits

Scène de rue (solitude)

Voile de neige sur la ville. Dans le square, une femme assise seule sur un banc public prend la lumière. L’aire de jeux est interdite aux enfants. Paris, 10 février 2021, Journal d’images, Ch. Deltenre

Scène de rue (solitude)

Voile de neige sur la ville. Dans le square, une femme assise seule sur un banc public prend la lumière. L’aire de jeux est interdite aux enfants. Paris, 10 février 2021, Journal d’images, Ch. Deltenre

Rives et rivages (submersion)

La Seine est sortie de son lit. Au bas des marches qui descendent du Pont Saint Louis vers les quais inondés, une jeune femme regarde l’eau monter. Ce qui me submerge en cet instant précis, c’est le silence. Paris, 4

Rives et rivages (submersion)

La Seine est sortie de son lit. Au bas des marches qui descendent du Pont Saint Louis vers les quais inondés, une jeune femme regarde l’eau monter. Ce qui me submerge en cet instant précis, c’est le silence. Paris, 4

MurMur

Sortie de chez moi tôt matin, je croise cette inscription sur le mur extérieur d’une école : « Courage, tu y es presque ». Autour de moi, des parents accompagnent leurs enfants à l’école. Tous sont masqués, étrangement muets. Une petite fille

MurMur

Sortie de chez moi tôt matin, je croise cette inscription sur le mur extérieur d’une école : « Courage, tu y es presque ». Autour de moi, des parents accompagnent leurs enfants à l’école. Tous sont masqués, étrangement muets. Une petite fille

Scène de rue (Totem)

Une curieuse statue vient d’apparaître dans une rue du quartier Beaubourg. Les bancs publics posés autour d’elle ne sont jamais vides. Des passants viennent s’y asseoir, seuls, à deux, en petits groupes comme s’ils se plaçaient sous la protection de

Scène de rue (Totem)

Une curieuse statue vient d’apparaître dans une rue du quartier Beaubourg. Les bancs publics posés autour d’elle ne sont jamais vides. Des passants viennent s’y asseoir, seuls, à deux, en petits groupes comme s’ils se plaçaient sous la protection de