L’oreiller brodé

Photographié dans la maison de Jean Prouvé à la Fondation d’art contemporain CAB, cet oreiller brodé aux initiales de la fondation, humble chose que personne ne verra comme une oeuvre. Et pourtant, la délicatesse de la broderie, la blancheur du

L’oreiller brodé

Photographié dans la maison de Jean Prouvé à la Fondation d’art contemporain CAB, cet oreiller brodé aux initiales de la fondation, humble chose que personne ne verra comme une oeuvre. Et pourtant, la délicatesse de la broderie, la blancheur du

En noir et blanc – Arbres et soleil (archive 1978)

 © Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

En noir et blanc – Arbres et soleil (archive 1978)

 © Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

En noir et blanc – écorce (archive 1978)

© Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

En noir et blanc – écorce (archive 1978)

© Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

En noir et blanc – Image troublante, lieu inconnu (archive 1978)

© Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

En noir et blanc – Image troublante, lieu inconnu (archive 1978)

© Chantal Deltenre (tirage argentique numérisé en 2021)

L’encrier ancien

Un encrier du 18ème siècle au Musée Carnavalet. Dessus, une devise qui rappelle l’article 11 de la déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 sur la libre communication des pensées et des opinions : « Vivre libre ou

L’encrier ancien

Un encrier du 18ème siècle au Musée Carnavalet. Dessus, une devise qui rappelle l’article 11 de la déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 sur la libre communication des pensées et des opinions : « Vivre libre ou

Sourire intact

La légende dit : « Tête de jeune fille coiffée d’un chapeau orné de cabochons ». Triste cartel quand on rencontre le sourire éternel de ce visage ravagé… Journal d’images, Musée Carnavalet, Paris, © Ch. Deltenre

Sourire intact

La légende dit : « Tête de jeune fille coiffée d’un chapeau orné de cabochons ». Triste cartel quand on rencontre le sourire éternel de ce visage ravagé… Journal d’images, Musée Carnavalet, Paris, © Ch. Deltenre

Immobile à la fenêtre

Fragment d’un tableau d’Isabelle Pinson, une des rares artistes peintres du 18ème siècle. Magie d’un personnage peint qui regarde par la fenêtre : le double regard. Je découvre d’abord le tableau, point de vue de l’artiste, et dans un second

Immobile à la fenêtre

Fragment d’un tableau d’Isabelle Pinson, une des rares artistes peintres du 18ème siècle. Magie d’un personnage peint qui regarde par la fenêtre : le double regard. Je découvre d’abord le tableau, point de vue de l’artiste, et dans un second

Devant le grand MurMur de la rue de Turenne

Sur la fresque qui vient d’apparaître rue de Turenne, un jeune garçon au visage calme suit du regard les passants. Le couple qui passe devant lui, ne le voit pas. La photo saisit les regards parallèles entre les images et

Devant le grand MurMur de la rue de Turenne

Sur la fresque qui vient d’apparaître rue de Turenne, un jeune garçon au visage calme suit du regard les passants. Le couple qui passe devant lui, ne le voit pas. La photo saisit les regards parallèles entre les images et

Dans la nacelle du rêve

Fenêtre sur le ciel dans la chambre d’hôtel. Crépuscule orange. Je m’endors, bercée en rêve par la grande roue. Hôtel E., Boulogne-sur-Mer, Juin 2021, Journal d’images, Ch. Deltenre

Dans la nacelle du rêve

Fenêtre sur le ciel dans la chambre d’hôtel. Crépuscule orange. Je m’endors, bercée en rêve par la grande roue. Hôtel E., Boulogne-sur-Mer, Juin 2021, Journal d’images, Ch. Deltenre

Aux fenêtres du musée, fondation Pinault à Paris

Les fenêtres des musées complètent l’accrochage des oeuvres. Tableaux à part entière, changeants et inamovibles. Fondation Pinault, Bourse du Commerce, Paris, Juin 2021 Ch. Deltenre

Aux fenêtres du musée, fondation Pinault à Paris

Les fenêtres des musées complètent l’accrochage des oeuvres. Tableaux à part entière, changeants et inamovibles. Fondation Pinault, Bourse du Commerce, Paris, Juin 2021 Ch. Deltenre