Archives de Catégorie: Textes courts

Série En chemin (confiné) – Compter les pensées

… Chaque promenade commence par le Boulevard de Ménilmontant , le long du mur d’enceinte du Père Lachaise. L’après-midi, ce côté-là du boulevard est plus ensoleillé que l’autre et le trottoir est plus large, on peut facilement se croiser en

Série En chemin (confiné) – Compter les pensées

… Chaque promenade commence par le Boulevard de Ménilmontant , le long du mur d’enceinte du Père Lachaise. L’après-midi, ce côté-là du boulevard est plus ensoleillé que l’autre et le trottoir est plus large, on peut facilement se croiser en

Série MurMurs – Visages

A force d’arpenter tous les jours le même périmètre depuis le début de la pandémie, certaines images m’apparaissent différemment. Ainsi l’affiche de ce visage sombre – androgyne, deux trous noirs à la place des yeux, une capuche sur la tête

Série MurMurs – Visages

A force d’arpenter tous les jours le même périmètre depuis le début de la pandémie, certaines images m’apparaissent différemment. Ainsi l’affiche de ce visage sombre – androgyne, deux trous noirs à la place des yeux, une capuche sur la tête

Série Fenêtres – Diverses

Frontières ouvertes entre le dedans et le dehors, lieux de passage de l’intérieur vers l’extérieur, les fenêtres forment des tableaux en soi que l’on oublie trop souvent de regarder. Dans les églises, les châteaux ou musées, je m’y arrête chaque

Série Fenêtres – Diverses

Frontières ouvertes entre le dedans et le dehors, lieux de passage de l’intérieur vers l’extérieur, les fenêtres forment des tableaux en soi que l’on oublie trop souvent de regarder. Dans les églises, les châteaux ou musées, je m’y arrête chaque

Série Ensemble – Bulles de Notre-Dame

Le temps était clair et la lumière d’une infinie douceur. Près de la cathédrale Notre-Dame, une jeune femme avait posé un seau rempli d’eau savonneuse où elle trempait toutes les deux ou trois minutes un fil relié par deux bâtons.

Série Ensemble – Bulles de Notre-Dame

Le temps était clair et la lumière d’une infinie douceur. Près de la cathédrale Notre-Dame, une jeune femme avait posé un seau rempli d’eau savonneuse où elle trempait toutes les deux ou trois minutes un fil relié par deux bâtons.

Série Cartes postales

Le château de Prague n’est jamais aussi beau que la nuit. Il semble émerger d’un conte de fées. Je me souviens que je marchais ici même, il y a vingt ans-cinq ans, enceinte de toi, ma fille, qui marche maintenant

Série Cartes postales

Le château de Prague n’est jamais aussi beau que la nuit. Il semble émerger d’un conte de fées. Je me souviens que je marchais ici même, il y a vingt ans-cinq ans, enceinte de toi, ma fille, qui marche maintenant

Série Points et lignes – Tranchant

… J’ai réappris à bêcher. En une heure, sous le regard abasourdi de mes enfants, j’ai retourné la terre d’un bon tiers du potager. Je n’imaginais pas avoir conservé ce savoir-faire appris quand j’étais enfant. Mon grand-père m’avait appris les

Série Points et lignes – Tranchant

… J’ai réappris à bêcher. En une heure, sous le regard abasourdi de mes enfants, j’ai retourné la terre d’un bon tiers du potager. Je n’imaginais pas avoir conservé ce savoir-faire appris quand j’étais enfant. Mon grand-père m’avait appris les

Série Points et lignes – le viaduc et le voile

… En prenant la ligne 2 en direction de Barbès Rochechouart, je fus soudain privée de paysage après la station Jaurès. On a emballé le viaduc  dans un grand voile.  Depuis les fenêtres de la rame, le paysage  de la

Série Points et lignes – le viaduc et le voile

… En prenant la ligne 2 en direction de Barbès Rochechouart, je fus soudain privée de paysage après la station Jaurès. On a emballé le viaduc  dans un grand voile.  Depuis les fenêtres de la rame, le paysage  de la

Série Ciels – Hôtel du feuillage

… J’aurais volontiers passé la nuit sous l’arbre au coin de ma rue, Hôtel du Feuillage, sous le dais bleu et ses motifs dorés de feuilles et de branches. Parfois une feuille tombait. Mais qu’importe ! Si le ciel se

Série Ciels – Hôtel du feuillage

… J’aurais volontiers passé la nuit sous l’arbre au coin de ma rue, Hôtel du Feuillage, sous le dais bleu et ses motifs dorés de feuilles et de branches. Parfois une feuille tombait. Mais qu’importe ! Si le ciel se

Série Lignes et points- RER Paris-Cergy

L’obscurité n’est jamais totale entre les stations de RER. Lumières indistinctes, étincelles produites par le frottement de la rame contre les rails, reflets des voyageurs serrés les uns contre les autres sur la plateforme. Saisir au vol ces clartés qui

Série Lignes et points- RER Paris-Cergy

L’obscurité n’est jamais totale entre les stations de RER. Lumières indistinctes, étincelles produites par le frottement de la rame contre les rails, reflets des voyageurs serrés les uns contre les autres sur la plateforme. Saisir au vol ces clartés qui

Série Visages – Nkisi

… Ils s’appellent Nkisi, objets magiques du Zaïre. Remplis de substances animales, minérales ou végétales, ils protègent ou attaquent… Redoutables fétiches. Plus redoutables que la folie même. La folie, c’est de l’amour ligoté. Nkisi, Exposition Inextricabilia, Maison Rouge, Paris Journal d’images

Série Visages – Nkisi

… Ils s’appellent Nkisi, objets magiques du Zaïre. Remplis de substances animales, minérales ou végétales, ils protègent ou attaquent… Redoutables fétiches. Plus redoutables que la folie même. La folie, c’est de l’amour ligoté. Nkisi, Exposition Inextricabilia, Maison Rouge, Paris Journal d’images

Série MurMurs-Messages – Curieux mélange

Les murs de la rue Andrea del Sarto présentaient un curieux mélange :  une Annonciation de la Renaissance, des graffiti colorés où il était question d’aimer, de nombreux messages et un vaste coeur peint en rose à côté d’un visage

Série MurMurs-Messages – Curieux mélange

Les murs de la rue Andrea del Sarto présentaient un curieux mélange :  une Annonciation de la Renaissance, des graffiti colorés où il était question d’aimer, de nombreux messages et un vaste coeur peint en rose à côté d’un visage

Série Fenêtres – Vitraux de Nevers

  Le portail de la cathédrale était fermé, l’édifice en travaux. Il fallait chercher la petite porte, le passage secret percé dans le mur latéral. Se faire toute petite, comme Alice au Pays des Merveilles et lever les yeux au

Série Fenêtres – Vitraux de Nevers

  Le portail de la cathédrale était fermé, l’édifice en travaux. Il fallait chercher la petite porte, le passage secret percé dans le mur latéral. Se faire toute petite, comme Alice au Pays des Merveilles et lever les yeux au

Série Ensemble – amoureux de la Seine

Un couple d’amoureux s’était assis sur un banc de pierre au bord du fleuve.  Ils patientaient, très calmes, dans l’ombre portée d’un platane. Sous le banc, la Seine en crue coulait à gros bouillons. L’eau montait autour des amoureux qui

Série Ensemble – amoureux de la Seine

Un couple d’amoureux s’était assis sur un banc de pierre au bord du fleuve.  Ils patientaient, très calmes, dans l’ombre portée d’un platane. Sous le banc, la Seine en crue coulait à gros bouillons. L’eau montait autour des amoureux qui

Série Rivages – Falaises

Falaises A chaque pas L’attrait du vide et de la chute Et l’esprit Qui serine Reste là Du côté du pré Et du soleil jaune pâle Des colzas Ici tout est crainte et péril Crainte des éboulis Et péril de

Série Rivages – Falaises

Falaises A chaque pas L’attrait du vide et de la chute Et l’esprit Qui serine Reste là Du côté du pré Et du soleil jaune pâle Des colzas Ici tout est crainte et péril Crainte des éboulis Et péril de