Archives de Catégorie: Courts récits

Série En chemin (confiné) – Compter les pensées

… Chaque promenade commence par le Boulevard de Ménilmontant , le long du mur d’enceinte du Père Lachaise. L’après-midi, ce côté-là du boulevard est plus ensoleillé que l’autre et le trottoir est plus large, on peut facilement se croiser en

Série En chemin (confiné) – Compter les pensées

… Chaque promenade commence par le Boulevard de Ménilmontant , le long du mur d’enceinte du Père Lachaise. L’après-midi, ce côté-là du boulevard est plus ensoleillé que l’autre et le trottoir est plus large, on peut facilement se croiser en

Série Cartes postales

Le château de Prague n’est jamais aussi beau que la nuit. Il semble émerger d’un conte de fées. Je me souviens que je marchais ici même, il y a vingt ans-cinq ans, enceinte de toi, ma fille, qui marche maintenant

Série Cartes postales

Le château de Prague n’est jamais aussi beau que la nuit. Il semble émerger d’un conte de fées. Je me souviens que je marchais ici même, il y a vingt ans-cinq ans, enceinte de toi, ma fille, qui marche maintenant

Série Points et lignes – Tranchant

… J’ai réappris à bêcher. En une heure, sous le regard abasourdi de mes enfants, j’ai retourné la terre d’un bon tiers du potager. Je n’imaginais pas avoir conservé ce savoir-faire appris quand j’étais enfant. Mon grand-père m’avait appris les

Série Points et lignes – Tranchant

… J’ai réappris à bêcher. En une heure, sous le regard abasourdi de mes enfants, j’ai retourné la terre d’un bon tiers du potager. Je n’imaginais pas avoir conservé ce savoir-faire appris quand j’étais enfant. Mon grand-père m’avait appris les

Série Lignes et points- RER Paris-Cergy

L’obscurité n’est jamais totale entre les stations de RER. Lumières indistinctes, étincelles produites par le frottement de la rame contre les rails, reflets des voyageurs serrés les uns contre les autres sur la plateforme. Saisir au vol ces clartés qui

Série Lignes et points- RER Paris-Cergy

L’obscurité n’est jamais totale entre les stations de RER. Lumières indistinctes, étincelles produites par le frottement de la rame contre les rails, reflets des voyageurs serrés les uns contre les autres sur la plateforme. Saisir au vol ces clartés qui

Série En chemin – L’escalier du château

… L’escalier du château d’Ecouen m’attirait vers le bas. Les marches surgissaient, se rétractaient comme les touches d’un piano mécanique. Les murs de la cage s’éloignaient l’un de l’autre et soudain revenaient, prêts à m’écraser. Vertigo, vertigo !  Et dans

Série En chemin – L’escalier du château

… L’escalier du château d’Ecouen m’attirait vers le bas. Les marches surgissaient, se rétractaient comme les touches d’un piano mécanique. Les murs de la cage s’éloignaient l’un de l’autre et soudain revenaient, prêts à m’écraser. Vertigo, vertigo !  Et dans