Archives de Catégorie: Villes

Série En chemin (confiné) – Compter les pensées

… Chaque promenade commence par le Boulevard de Ménilmontant , le long du mur d’enceinte du Père Lachaise. L’après-midi, ce côté-là du boulevard est plus ensoleillé que l’autre et le trottoir est plus large, on peut facilement se croiser en

Série En chemin (confiné) – Compter les pensées

… Chaque promenade commence par le Boulevard de Ménilmontant , le long du mur d’enceinte du Père Lachaise. L’après-midi, ce côté-là du boulevard est plus ensoleillé que l’autre et le trottoir est plus large, on peut facilement se croiser en

Série En chemin (confiné) – Ministère de nos Intérieurs

Sur l’attestation de déplacement dérogatoire qui autorise à sortir une heure par jour dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de chez soi, on peut évoquer plusieurs motifs dont celui de la promenade. La promenade, c’est différent de la marche,

Série En chemin (confiné) – Ministère de nos Intérieurs

Sur l’attestation de déplacement dérogatoire qui autorise à sortir une heure par jour dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de chez soi, on peut évoquer plusieurs motifs dont celui de la promenade. La promenade, c’est différent de la marche,

Série MurMurs – Visages

A force d’arpenter tous les jours le même périmètre depuis le début de la pandémie, certaines images m’apparaissent différemment. Ainsi l’affiche de ce visage sombre – androgyne, deux trous noirs à la place des yeux, une capuche sur la tête

Série MurMurs – Visages

A force d’arpenter tous les jours le même périmètre depuis le début de la pandémie, certaines images m’apparaissent différemment. Ainsi l’affiche de ce visage sombre – androgyne, deux trous noirs à la place des yeux, une capuche sur la tête

Série MurMurs – Messages

… Avenue de la République, il y avait une curieuse rencontre de collages entre un zéro emprunté à la campagne contre les féminicides et une affiche du magazine Lui dont la couverture, masquée par le zéro figurait une femme-cliché. Certains

Série MurMurs – Messages

… Avenue de la République, il y avait une curieuse rencontre de collages entre un zéro emprunté à la campagne contre les féminicides et une affiche du magazine Lui dont la couverture, masquée par le zéro figurait une femme-cliché. Certains

Série Fenêtres – Diverses

Frontières ouvertes entre le dedans et le dehors, lieux de passage de l’intérieur vers l’extérieur, les fenêtres forment des tableaux en soi que l’on oublie trop souvent de regarder. Dans les églises, les châteaux ou musées, je m’y arrête chaque

Série Fenêtres – Diverses

Frontières ouvertes entre le dedans et le dehors, lieux de passage de l’intérieur vers l’extérieur, les fenêtres forment des tableaux en soi que l’on oublie trop souvent de regarder. Dans les églises, les châteaux ou musées, je m’y arrête chaque

Série Ensemble – Bulles de Notre-Dame

Le temps était clair et la lumière d’une infinie douceur. Près de la cathédrale Notre-Dame, une jeune femme avait posé un seau rempli d’eau savonneuse où elle trempait toutes les deux ou trois minutes un fil relié par deux bâtons.

Série Ensemble – Bulles de Notre-Dame

Le temps était clair et la lumière d’une infinie douceur. Près de la cathédrale Notre-Dame, une jeune femme avait posé un seau rempli d’eau savonneuse où elle trempait toutes les deux ou trois minutes un fil relié par deux bâtons.

Série Cartes postales

Le château de Prague n’est jamais aussi beau que la nuit. Il semble émerger d’un conte de fées. Je me souviens que je marchais ici même, il y a vingt ans-cinq ans, enceinte de toi, ma fille, qui marche maintenant

Série Cartes postales

Le château de Prague n’est jamais aussi beau que la nuit. Il semble émerger d’un conte de fées. Je me souviens que je marchais ici même, il y a vingt ans-cinq ans, enceinte de toi, ma fille, qui marche maintenant

Série Points et lignes – Filets

La beauté graphique des vastes filets de pêche à Cochin au Kerala m’est revenue ce matin en mémoire en apprenant qu’un cyclone avait ravagé les backwaters. Que reste-t-il de ces filets, de ces canaux et de la fenêtre face à

Série Points et lignes – Filets

La beauté graphique des vastes filets de pêche à Cochin au Kerala m’est revenue ce matin en mémoire en apprenant qu’un cyclone avait ravagé les backwaters. Que reste-t-il de ces filets, de ces canaux et de la fenêtre face à

Série Points et lignes – le viaduc et le voile

… En prenant la ligne 2 en direction de Barbès Rochechouart, je fus soudain privée de paysage après la station Jaurès. On a emballé le viaduc  dans un grand voile.  Depuis les fenêtres de la rame, le paysage  de la

Série Points et lignes – le viaduc et le voile

… En prenant la ligne 2 en direction de Barbès Rochechouart, je fus soudain privée de paysage après la station Jaurès. On a emballé le viaduc  dans un grand voile.  Depuis les fenêtres de la rame, le paysage  de la

Série Lumières – La tour et la lune

… Je marchais vers la tour tandis que le soleil se couchait lentement à côté d’elle, préparait son nid, une brindille après l’autre, dans le bouquet d’arbres nus ; je marchais vers le soleil tandis qu’il se retirait dans l’oeuf

Série Lumières – La tour et la lune

… Je marchais vers la tour tandis que le soleil se couchait lentement à côté d’elle, préparait son nid, une brindille après l’autre, dans le bouquet d’arbres nus ; je marchais vers le soleil tandis qu’il se retirait dans l’oeuf

Série MurMurs d’images – J’y crois

Un homme qui court, un autre à genoux, une femme qui plonge dans une tache bleue électrique et plein d’autres silhouettes… Et puis ces mots « J’y crois ».  Le tout dessiné sur une borne électrique où j’avais moi aussi envie d’écrire

Série MurMurs d’images – J’y crois

Un homme qui court, un autre à genoux, une femme qui plonge dans une tache bleue électrique et plein d’autres silhouettes… Et puis ces mots « J’y crois ».  Le tout dessiné sur une borne électrique où j’avais moi aussi envie d’écrire

Série Ensemble – Geyser

Paris en juillet. Les enfants de la cité, qui brûlaient à petits feux sous la canicule, libèrent l’eau des incendies. Elle jaillit dans la rue, s’élance à l’assaut des balcons, dévale le trottoir. Les enfants se baignent, les passants pataugent,

Série Ensemble – Geyser

Paris en juillet. Les enfants de la cité, qui brûlaient à petits feux sous la canicule, libèrent l’eau des incendies. Elle jaillit dans la rue, s’élance à l’assaut des balcons, dévale le trottoir. Les enfants se baignent, les passants pataugent,

Série Rivages – Place des Amandiers

Cayenne est ville morte, les 500 frères ont imposé le couvre-feu. Sur  la Place des Amandiers, les Chinois pratiquent le Qi Gong,  les habitués jouent aux boules, les familles rêvent face à l’Atlantique. Mais la douceur du crépuscule ne fait

Série Rivages – Place des Amandiers

Cayenne est ville morte, les 500 frères ont imposé le couvre-feu. Sur  la Place des Amandiers, les Chinois pratiquent le Qi Gong,  les habitués jouent aux boules, les familles rêvent face à l’Atlantique. Mais la douceur du crépuscule ne fait

Série MurMurs-Messages – Curieux mélange

Les murs de la rue Andrea del Sarto présentaient un curieux mélange :  une Annonciation de la Renaissance, des graffiti colorés où il était question d’aimer, de nombreux messages et un vaste coeur peint en rose à côté d’un visage

Série MurMurs-Messages – Curieux mélange

Les murs de la rue Andrea del Sarto présentaient un curieux mélange :  une Annonciation de la Renaissance, des graffiti colorés où il était question d’aimer, de nombreux messages et un vaste coeur peint en rose à côté d’un visage

Série Ciels- Nuages de Gennevilliers

… En quittant l’instituteur de Gennevilliers qui me racontait comment, plus de dix ans, il a enseigné le français aux enfants immigrés de la Cité du Port dans les années 1960, je pensais à cette cité disparue, au pavillon récent

Série Ciels- Nuages de Gennevilliers

… En quittant l’instituteur de Gennevilliers qui me racontait comment, plus de dix ans, il a enseigné le français aux enfants immigrés de la Cité du Port dans les années 1960, je pensais à cette cité disparue, au pavillon récent

Série Lumières – Noël à Paris

C’est la veille de Noël. Rue Beaubourg, les lumières du crépuscule dessinaient les guirlandes d’un sapin irréel. Journal d’images 2015 – Chantal Deltenre

Série Lumières – Noël à Paris

C’est la veille de Noël. Rue Beaubourg, les lumières du crépuscule dessinaient les guirlandes d’un sapin irréel. Journal d’images 2015 – Chantal Deltenre

Série Cartes postales – Dans le regard de Monet

… Tôt matin, j’ai marché jusqu’à la cathédrale Notre-Dame de Rouen. Elle baignait dans un épais brouillard. On distinguait à peine son clocher. C’était une copie en noir et blanc d’un des trente tableaux de Claude Monet. Journal d’images –

Série Cartes postales – Dans le regard de Monet

… Tôt matin, j’ai marché jusqu’à la cathédrale Notre-Dame de Rouen. Elle baignait dans un épais brouillard. On distinguait à peine son clocher. C’était une copie en noir et blanc d’un des trente tableaux de Claude Monet. Journal d’images –

Série MurMurs d’images Kreutzigze Strasse

… Les murs de la Kreutzigze Strasse regorgent d’images comme s’il fallait rattraper le temps perdu.  

Série MurMurs d’images Kreutzigze Strasse

… Les murs de la Kreutzigze Strasse regorgent d’images comme s’il fallait rattraper le temps perdu.  

Série Ensemble – amoureux de la Seine

Un couple d’amoureux s’était assis sur un banc de pierre au bord du fleuve.  Ils patientaient, très calmes, dans l’ombre portée d’un platane. Sous le banc, la Seine en crue coulait à gros bouillons. L’eau montait autour des amoureux qui

Série Ensemble – amoureux de la Seine

Un couple d’amoureux s’était assis sur un banc de pierre au bord du fleuve.  Ils patientaient, très calmes, dans l’ombre portée d’un platane. Sous le banc, la Seine en crue coulait à gros bouillons. L’eau montait autour des amoureux qui