Archives de Catégorie: Les gens

Série MurMurs – Visages

A force d’arpenter tous les jours le même périmètre depuis le début de la pandémie, certaines images m’apparaissent différemment. Ainsi l’affiche de ce visage sombre – androgyne, deux trous noirs à la place des yeux, une capuche sur la tête

Série MurMurs – Visages

A force d’arpenter tous les jours le même périmètre depuis le début de la pandémie, certaines images m’apparaissent différemment. Ainsi l’affiche de ce visage sombre – androgyne, deux trous noirs à la place des yeux, une capuche sur la tête

Série MurMurs – Messages

… Avenue de la République, il y avait une curieuse rencontre de collages entre un zéro emprunté à la campagne contre les féminicides et une affiche du magazine Lui dont la couverture, masquée par le zéro figurait une femme-cliché. Certains

Série MurMurs – Messages

… Avenue de la République, il y avait une curieuse rencontre de collages entre un zéro emprunté à la campagne contre les féminicides et une affiche du magazine Lui dont la couverture, masquée par le zéro figurait une femme-cliché. Certains

Série En chemin – Chaises longues

Deux chaises longues sur la plage d’Ostende. Le vent se lève, la toile se tend. Deux promeneurs invisibles se posent dans leur absence. Les transats sont enceints. Journal d’images – Chantal Deltenre

Série En chemin – Chaises longues

Deux chaises longues sur la plage d’Ostende. Le vent se lève, la toile se tend. Deux promeneurs invisibles se posent dans leur absence. Les transats sont enceints. Journal d’images – Chantal Deltenre

Série Ensemble – Bulles de Notre-Dame

Le temps était clair et la lumière d’une infinie douceur. Près de la cathédrale Notre-Dame, une jeune femme avait posé un seau rempli d’eau savonneuse où elle trempait toutes les deux ou trois minutes un fil relié par deux bâtons.

Série Ensemble – Bulles de Notre-Dame

Le temps était clair et la lumière d’une infinie douceur. Près de la cathédrale Notre-Dame, une jeune femme avait posé un seau rempli d’eau savonneuse où elle trempait toutes les deux ou trois minutes un fil relié par deux bâtons.

Série Intérieurs – Chez Kafka

Dans  la Ruelle d’Or au bas du château de Prague, les intérieurs de maisons minuscules ont été recomposés. C’est là que vivaient les petites mains du château, puis des habitants désargentés de Prague. Parmi eux Franz Kafka qui aurait habité

Série Intérieurs – Chez Kafka

Dans  la Ruelle d’Or au bas du château de Prague, les intérieurs de maisons minuscules ont été recomposés. C’est là que vivaient les petites mains du château, puis des habitants désargentés de Prague. Parmi eux Franz Kafka qui aurait habité

Série Cartes postales

Le château de Prague n’est jamais aussi beau que la nuit. Il semble émerger d’un conte de fées. Je me souviens que je marchais ici même, il y a vingt ans-cinq ans, enceinte de toi, ma fille, qui marche maintenant

Série Cartes postales

Le château de Prague n’est jamais aussi beau que la nuit. Il semble émerger d’un conte de fées. Je me souviens que je marchais ici même, il y a vingt ans-cinq ans, enceinte de toi, ma fille, qui marche maintenant

Série Points et lignes – Filets

La beauté graphique des vastes filets de pêche à Cochin au Kerala m’est revenue ce matin en mémoire en apprenant qu’un cyclone avait ravagé les backwaters. Que reste-t-il de ces filets, de ces canaux et de la fenêtre face à

Série Points et lignes – Filets

La beauté graphique des vastes filets de pêche à Cochin au Kerala m’est revenue ce matin en mémoire en apprenant qu’un cyclone avait ravagé les backwaters. Que reste-t-il de ces filets, de ces canaux et de la fenêtre face à

Série Points et lignes-Béton suturé

A l’entrée de l’exposition « Les racines poussent aussi dans le béton » de l’artiste Kader Attia au Mac Val d’Evry, le sol était marqué de points de suture. C’était comme la marque d’une blessure, une peau déchirée raccommodée à la hâte.

Série Points et lignes-Béton suturé

A l’entrée de l’exposition « Les racines poussent aussi dans le béton » de l’artiste Kader Attia au Mac Val d’Evry, le sol était marqué de points de suture. C’était comme la marque d’une blessure, une peau déchirée raccommodée à la hâte.

Série Ensemble – bal de la Seine

Cette nuit, au bord de la Seine, les danseurs de tango étaient tous enlacés. Les couples aux contours flous voguaient lentement au rythme du fleuve. Journal d’images 2017  

Série Ensemble – bal de la Seine

Cette nuit, au bord de la Seine, les danseurs de tango étaient tous enlacés. Les couples aux contours flous voguaient lentement au rythme du fleuve. Journal d’images 2017  

Série En chemin – Marche, méthode de réenchantement

« La marche est une méthode tranquille de ré-enchantement de la durée et de l’espace. Elle est un dessaisissement provisoire par l’atteinte d’un gisement intérieur qui tient seulement dans le frisson de l’instant. Elle implique un état d’esprit, une humilité heureuse

Série En chemin – Marche, méthode de réenchantement

« La marche est une méthode tranquille de ré-enchantement de la durée et de l’espace. Elle est un dessaisissement provisoire par l’atteinte d’un gisement intérieur qui tient seulement dans le frisson de l’instant. Elle implique un état d’esprit, une humilité heureuse

Série Lignes et points- RER Paris-Cergy

L’obscurité n’est jamais totale entre les stations de RER. Lumières indistinctes, étincelles produites par le frottement de la rame contre les rails, reflets des voyageurs serrés les uns contre les autres sur la plateforme. Saisir au vol ces clartés qui

Série Lignes et points- RER Paris-Cergy

L’obscurité n’est jamais totale entre les stations de RER. Lumières indistinctes, étincelles produites par le frottement de la rame contre les rails, reflets des voyageurs serrés les uns contre les autres sur la plateforme. Saisir au vol ces clartés qui

Série Ensemble – Geyser

Paris en juillet. Les enfants de la cité, qui brûlaient à petits feux sous la canicule, libèrent l’eau des incendies. Elle jaillit dans la rue, s’élance à l’assaut des balcons, dévale le trottoir. Les enfants se baignent, les passants pataugent,

Série Ensemble – Geyser

Paris en juillet. Les enfants de la cité, qui brûlaient à petits feux sous la canicule, libèrent l’eau des incendies. Elle jaillit dans la rue, s’élance à l’assaut des balcons, dévale le trottoir. Les enfants se baignent, les passants pataugent,

Série Rivages – Un père et son enfant

Marée basse, soleil couchant Le monde est près de disparaître Sur la plage, un père et son enfant Bâtissent sur du sable Plage de Grandcamp Maisy Journal d’images    

Série Rivages – Un père et son enfant

Marée basse, soleil couchant Le monde est près de disparaître Sur la plage, un père et son enfant Bâtissent sur du sable Plage de Grandcamp Maisy Journal d’images    

Série Rivages – Place des Amandiers

Cayenne est ville morte, les 500 frères ont imposé le couvre-feu. Sur  la Place des Amandiers, les Chinois pratiquent le Qi Gong,  les habitués jouent aux boules, les familles rêvent face à l’Atlantique. Mais la douceur du crépuscule ne fait

Série Rivages – Place des Amandiers

Cayenne est ville morte, les 500 frères ont imposé le couvre-feu. Sur  la Place des Amandiers, les Chinois pratiquent le Qi Gong,  les habitués jouent aux boules, les familles rêvent face à l’Atlantique. Mais la douceur du crépuscule ne fait

Série MurMurs-Messages – Curieux mélange

Les murs de la rue Andrea del Sarto présentaient un curieux mélange :  une Annonciation de la Renaissance, des graffiti colorés où il était question d’aimer, de nombreux messages et un vaste coeur peint en rose à côté d’un visage

Série MurMurs-Messages – Curieux mélange

Les murs de la rue Andrea del Sarto présentaient un curieux mélange :  une Annonciation de la Renaissance, des graffiti colorés où il était question d’aimer, de nombreux messages et un vaste coeur peint en rose à côté d’un visage

Série Fenêtres – Vitraux de Nevers

  Le portail de la cathédrale était fermé, l’édifice en travaux. Il fallait chercher la petite porte, le passage secret percé dans le mur latéral. Se faire toute petite, comme Alice au Pays des Merveilles et lever les yeux au

Série Fenêtres – Vitraux de Nevers

  Le portail de la cathédrale était fermé, l’édifice en travaux. Il fallait chercher la petite porte, le passage secret percé dans le mur latéral. Se faire toute petite, comme Alice au Pays des Merveilles et lever les yeux au

Série Ensemble – Musique au village

A l’heure où le village dort dans le silence du bocage, la fête de la musique et ses projections lumineuses  empêchaient la nuit de tomber. Sous la piste de danse aménagée au milieu d’un pré, les animaux depuis longtemps terrés

Série Ensemble – Musique au village

A l’heure où le village dort dans le silence du bocage, la fête de la musique et ses projections lumineuses  empêchaient la nuit de tomber. Sous la piste de danse aménagée au milieu d’un pré, les animaux depuis longtemps terrés

Série Ensemble – amoureux de la Seine

Un couple d’amoureux s’était assis sur un banc de pierre au bord du fleuve.  Ils patientaient, très calmes, dans l’ombre portée d’un platane. Sous le banc, la Seine en crue coulait à gros bouillons. L’eau montait autour des amoureux qui

Série Ensemble – amoureux de la Seine

Un couple d’amoureux s’était assis sur un banc de pierre au bord du fleuve.  Ils patientaient, très calmes, dans l’ombre portée d’un platane. Sous le banc, la Seine en crue coulait à gros bouillons. L’eau montait autour des amoureux qui

Série Ensemble – Procession de Vilnius

…  Aubes de communiantes, voile et gants blancs, fleurs en soie dans les cheveux et reliques sur des coussins rouges : les petites filles qui marchaient dans la procession de Vilnius m’ont rappelé le pèlerinage de mon enfance. Nous étions

Série Ensemble – Procession de Vilnius

…  Aubes de communiantes, voile et gants blancs, fleurs en soie dans les cheveux et reliques sur des coussins rouges : les petites filles qui marchaient dans la procession de Vilnius m’ont rappelé le pèlerinage de mon enfance. Nous étions