Archives de Catégorie: Les choses

Et si l’éternité de Rome …

Et si l’éternité de Rome C’était ses pins parasols Leur grâce de colonnes antiques Et ce petit plus du feuillage animé.   Les pins traversent les âges Dans l’indifférence archéologique Et pourtant, tout ce  qu’ils pourraient nous raconter !  

Et si l’éternité de Rome …

Et si l’éternité de Rome C’était ses pins parasols Leur grâce de colonnes antiques Et ce petit plus du feuillage animé.   Les pins traversent les âges Dans l’indifférence archéologique Et pourtant, tout ce  qu’ils pourraient nous raconter !  

Ligne vague

D’où me vient cette attention permanente aux lignes ? C’est peut-être qu’elles sont le point commun entre les actes et les gestes qui composent la part essentielle de mon existence : marcher, écrire, voyager, observer, mais aussi écouter de la

Ligne vague

D’où me vient cette attention permanente aux lignes ? C’est peut-être qu’elles sont le point commun entre les actes et les gestes qui composent la part essentielle de mon existence : marcher, écrire, voyager, observer, mais aussi écouter de la

Concertina

… Le mot concertina est longtemps resté pour moi le nom d’un instrument à vent, une sorte de bandonéon. Le dire, c’était entendre un accent de tango argentin. Alors que je travaillais au centre pénitentiaire de Nouméa, un surveillant peiné

Concertina

… Le mot concertina est longtemps resté pour moi le nom d’un instrument à vent, une sorte de bandonéon. Le dire, c’était entendre un accent de tango argentin. Alors que je travaillais au centre pénitentiaire de Nouméa, un surveillant peiné

Dialogue

Réfléchis ! dit la fleur/ Réfléchir à quoi ? /A rien… Réfléchis la lumière. Ecrit en marchant, Normandie, avril 2018  

Dialogue

Réfléchis ! dit la fleur/ Réfléchir à quoi ? /A rien… Réfléchis la lumière. Ecrit en marchant, Normandie, avril 2018  

Certains soirs

Certains soirs, le ciel descend ici, dans le feuillage de cet arbre, à l’entrée d’un square près de chez moi.   Il me semble soudain accessible, uniformément bleu et tout en douceur textile, de tulle ou de soie. Les branches

Certains soirs

Certains soirs, le ciel descend ici, dans le feuillage de cet arbre, à l’entrée d’un square près de chez moi.   Il me semble soudain accessible, uniformément bleu et tout en douceur textile, de tulle ou de soie. Les branches

L’arbre à papillons

Seul à l’angle du mur, l’arbre à papillons est transi en cette fin décembre. Combien de mois avant l’Aurore, premier papillon du printemps ? Ecrits en marchant, fin décembre 2017, Paris 11    

L’arbre à papillons

Seul à l’angle du mur, l’arbre à papillons est transi en cette fin décembre. Combien de mois avant l’Aurore, premier papillon du printemps ? Ecrits en marchant, fin décembre 2017, Paris 11