Archives de Catégorie: Les choses

Transats enceints (par les rivages)

Deux chaises longues sur la plage d’Ostende. Le vent se lève, la toile se tend. Les transats sont enceints. Deux promeneurs invisibles se posent dans leur absence. Journal d’images – Chantal Deltenre

Transats enceints (par les rivages)

Deux chaises longues sur la plage d’Ostende. Le vent se lève, la toile se tend. Les transats sont enceints. Deux promeneurs invisibles se posent dans leur absence. Journal d’images – Chantal Deltenre

Pyramides sous la neige (par les expositions)

Briques de plâtre amoncelées, couvertes de fructose et lactose. Dans l’exposition « La fabrique du vivant », à Beaubourg, la composition de Julien Charrière « Somehow, they never stop what they always did » a la beauté d’un rêve : des pyramides sous la

Pyramides sous la neige (par les expositions)

Briques de plâtre amoncelées, couvertes de fructose et lactose. Dans l’exposition « La fabrique du vivant », à Beaubourg, la composition de Julien Charrière « Somehow, they never stop what they always did » a la beauté d’un rêve : des pyramides sous la

Tranchant de la bêche (par les lieux familiers)

… La ligne droite et profonde que trace la bêche dans la terre du potager fait partie des premières lignes que je regardais naître dans l’enfance. Mon grand-père m’a très tôt appris à bêcher, non sans réticence : c’était d’après

Tranchant de la bêche (par les lieux familiers)

… La ligne droite et profonde que trace la bêche dans la terre du potager fait partie des premières lignes que je regardais naître dans l’enfance. Mon grand-père m’a très tôt appris à bêcher, non sans réticence : c’était d’après

Ligne-vague (par les rivages)

  C’était à Ostende dans les années 1980. Je marchais à la lisière des vagues. Elles effaçaient au fur et à mesure la trace de mes pas que le sable tentait de retenir en vain. J’essayais de suivre la ligne

Ligne-vague (par les rivages)

  C’était à Ostende dans les années 1980. Je marchais à la lisière des vagues. Elles effaçaient au fur et à mesure la trace de mes pas que le sable tentait de retenir en vain. J’essayais de suivre la ligne

Pylônes dans un paysage hivernal (par les chemins du Bocage)

Quitter un paysage que l’on a aimé, est-ce vraiment possible ? Je ne crois pas. Une fois qu’on l’a aimé, c’est-à-dire plusieurs fois arpenté, un paysage ne vous quitte pas. Même à des kilomètres et des années de distance, il

Pylônes dans un paysage hivernal (par les chemins du Bocage)

Quitter un paysage que l’on a aimé, est-ce vraiment possible ? Je ne crois pas. Une fois qu’on l’a aimé, c’est-à-dire plusieurs fois arpenté, un paysage ne vous quitte pas. Même à des kilomètres et des années de distance, il

Fétiches Nkisi (par les expositions)

… Ils s’appellent Nkisi, objets magiques du Zaïre. Remplis de substances animales, minérales ou végétales, ils protègent ou attaquent… Redoutables fétiches. Plus redoutables que la folie même. La folie, c’est de l’amour ligoté. Nkisi, Exposition Inextricabilia, Maison Rouge, Paris Journal d’images

Fétiches Nkisi (par les expositions)

… Ils s’appellent Nkisi, objets magiques du Zaïre. Remplis de substances animales, minérales ou végétales, ils protègent ou attaquent… Redoutables fétiches. Plus redoutables que la folie même. La folie, c’est de l’amour ligoté. Nkisi, Exposition Inextricabilia, Maison Rouge, Paris Journal d’images

Vitraux à Nevers (par les monuments)

  Le portail de la cathédrale était fermé, l’édifice en travaux. Il fallait chercher la petite porte, le passage secret percé dans le mur latéral. Se faire toute petite, comme Alice au Pays des Merveilles et lever les yeux au

Vitraux à Nevers (par les monuments)

  Le portail de la cathédrale était fermé, l’édifice en travaux. Il fallait chercher la petite porte, le passage secret percé dans le mur latéral. Se faire toute petite, comme Alice au Pays des Merveilles et lever les yeux au

Le camion de St Amour (par les châteaux)

Dans le Parc du château, un camion d’un modèle ancien semble avoir percuté un arbre. L’accident remonte à un certain temps : du lierre a poussé autour des roues. C’est une entreprise de matériaux venant de Saint-Amour. Cette commune existe-t-elle

Le camion de St Amour (par les châteaux)

Dans le Parc du château, un camion d’un modèle ancien semble avoir percuté un arbre. L’accident remonte à un certain temps : du lierre a poussé autour des roues. C’est une entreprise de matériaux venant de Saint-Amour. Cette commune existe-t-elle

MurMurs dans la Kreutzigze Strasse de Berlin

… Les murs de la Kreutzigze Strasse regorgent d’images comme s’il fallait rattraper le temps perdu.  

MurMurs dans la Kreutzigze Strasse de Berlin

… Les murs de la Kreutzigze Strasse regorgent d’images comme s’il fallait rattraper le temps perdu.  

Humbles choses – Pinces à linge

Pinces à linge, Penchées l’une vers l’autre, A contre-ciel sur le fil tendu, Blotties à l’approche du soir Les draps sont rentrés. Journal d’images – Chantal Deltenre

Humbles choses – Pinces à linge

Pinces à linge, Penchées l’une vers l’autre, A contre-ciel sur le fil tendu, Blotties à l’approche du soir Les draps sont rentrés. Journal d’images – Chantal Deltenre

Lierre (par les rues de Paris)

Lierre grimpant au détour d’une rue Coeur offert aux passantes. Journal d’images 2010, Chantal Deltenre

Lierre (par les rues de Paris)

Lierre grimpant au détour d’une rue Coeur offert aux passantes. Journal d’images 2010, Chantal Deltenre