Archives de Catégorie: Photos

Et si l’éternité de Rome …

Et si l’éternité de Rome C’était ses pins parasols Leur grâce de colonnes antiques Et ce petit plus du feuillage animé.   Les pins traversent les âges Dans l’indifférence archéologique Et pourtant, tout ce  qu’ils pourraient nous raconter !  

Et si l’éternité de Rome …

Et si l’éternité de Rome C’était ses pins parasols Leur grâce de colonnes antiques Et ce petit plus du feuillage animé.   Les pins traversent les âges Dans l’indifférence archéologique Et pourtant, tout ce  qu’ils pourraient nous raconter !  

C’est ici…

C’est ici que nous nous sommes rejoints Au bord d’un lac dans la forêt des Ardennes Le matin-même ou certains depuis la veille Nous avions tous convergé vers ce point En avion par Zaventem, en train par la gare du

Vedette / 2 Commentaires

C’est ici…

C’est ici que nous nous sommes rejoints Au bord d’un lac dans la forêt des Ardennes Le matin-même ou certains depuis la veille Nous avions tous convergé vers ce point En avion par Zaventem, en train par la gare du

Vedette / 2 Commentaires

Ligne vague

D’où me vient cette attention permanente aux lignes ? C’est peut-être qu’elles sont le point commun entre les actes et les gestes qui composent la part essentielle de mon existence : marcher, écrire, voyager, observer, mais aussi écouter de la

Ligne vague

D’où me vient cette attention permanente aux lignes ? C’est peut-être qu’elles sont le point commun entre les actes et les gestes qui composent la part essentielle de mon existence : marcher, écrire, voyager, observer, mais aussi écouter de la

Ligne 2

Ligne 2 du métro aérien, disparition Un grand voile est tendu tout au long du viaduc de la ligne 2 du métro aérien, entre Jaurès et Barbès Rochechouart. La ligne est en travaux. Quelque chose ne doit pas tourner rond

Ligne 2

Ligne 2 du métro aérien, disparition Un grand voile est tendu tout au long du viaduc de la ligne 2 du métro aérien, entre Jaurès et Barbès Rochechouart. La ligne est en travaux. Quelque chose ne doit pas tourner rond

Concertina

… Le mot concertina est longtemps resté pour moi le nom d’un instrument à vent, une sorte de bandonéon. Le dire, c’était entendre un accent de tango argentin. Alors que je travaillais au centre pénitentiaire de Nouméa, un surveillant peiné

Concertina

… Le mot concertina est longtemps resté pour moi le nom d’un instrument à vent, une sorte de bandonéon. Le dire, c’était entendre un accent de tango argentin. Alors que je travaillais au centre pénitentiaire de Nouméa, un surveillant peiné

Dialogue

Réfléchis ! dit la fleur/ Réfléchir à quoi ? /A rien… Réfléchis la lumière. Ecrit en marchant, Normandie, avril 2018  

Dialogue

Réfléchis ! dit la fleur/ Réfléchir à quoi ? /A rien… Réfléchis la lumière. Ecrit en marchant, Normandie, avril 2018  

Le nid du soleil

Le soleil descend sur terre Tel un oeuf qui n’a pu éclore Il se pose au creux de la haie A côté de la tour qui veille C’est l’heure d’éteindre la lumière. Ecrit en marchant, Paris, Mars 2018

Le nid du soleil

Le soleil descend sur terre Tel un oeuf qui n’a pu éclore Il se pose au creux de la haie A côté de la tour qui veille C’est l’heure d’éteindre la lumière. Ecrit en marchant, Paris, Mars 2018