Archives de Catégorie: Paroles

Mars 2020 Chérir les fleurs coupées

Plus que jamais, il faut chérir les fleurs coupées. Partout dans la ville, les fleuristes ont fermé. Les fleurs n’ont jamais été des biens de première nécessité. Le dimanche qui a précédé le confinement, un fleuriste non loin de chez

Mars 2020 Chérir les fleurs coupées

Plus que jamais, il faut chérir les fleurs coupées. Partout dans la ville, les fleuristes ont fermé. Les fleurs n’ont jamais été des biens de première nécessité. Le dimanche qui a précédé le confinement, un fleuriste non loin de chez

Mars 2020 Voyager autour de sa chambre

Une lecture de circonstance : « Voyage autour de ma chambre » de Xavier de Maistre. En 1794, le jeune officier Xavier de Maistre est mis aux arrêts pendant quarante jours à la citadelle de Turin pour s’être battu en duel avec

Mars 2020 Voyager autour de sa chambre

Une lecture de circonstance : « Voyage autour de ma chambre » de Xavier de Maistre. En 1794, le jeune officier Xavier de Maistre est mis aux arrêts pendant quarante jours à la citadelle de Turin pour s’être battu en duel avec

Images d’images 

Sculpture d’un détenu au Centre Pénitentiaire de Nouméa en 2016 illustrée d’un extrait de l’épopée « Les sanglots de l’aigle pêcheur », récit en vers et langue paicî  de la révolte kanak en 1917 (éditions Anacharsis, 2017) Mais tout ailleurs est arraché quand se rassemblent les

Images d’images 

Sculpture d’un détenu au Centre Pénitentiaire de Nouméa en 2016 illustrée d’un extrait de l’épopée « Les sanglots de l’aigle pêcheur », récit en vers et langue paicî  de la révolte kanak en 1917 (éditions Anacharsis, 2017) Mais tout ailleurs est arraché quand se rassemblent les

Cheminantes

Un sillon dans un champ dans le bocage, Normandie, en lisant les « Confessions » de Jean-Jacques Rousseau : « Je n’ai voyagé à pied que dans mes beaux jours, et toujours avec délices.  Bientôt les devoirs, les affaires, les bagages à porter

Cheminantes

Un sillon dans un champ dans le bocage, Normandie, en lisant les « Confessions » de Jean-Jacques Rousseau : « Je n’ai voyagé à pied que dans mes beaux jours, et toujours avec délices.  Bientôt les devoirs, les affaires, les bagages à porter