Archives de Catégorie: Les rituels

Les ailes de l’écriture

Les artistes ukrainiens Ilya et Emilia Kabakov ont imaginé entre 2010 et 2018 une installation appelée « How to make yourself better/Comment devenir meilleur ? ». C’est une chambre minuscule où sont posés un lit, une table avec une lampe, un pot

Les ailes de l’écriture

Les artistes ukrainiens Ilya et Emilia Kabakov ont imaginé entre 2010 et 2018 une installation appelée « How to make yourself better/Comment devenir meilleur ? ». C’est une chambre minuscule où sont posés un lit, une table avec une lampe, un pot

La lumière

La lumière a percé un trou dans la pierre, et déposé là ses aumônes ECM, Mont Saint Michel, août 2017

La lumière

La lumière a percé un trou dans la pierre, et déposé là ses aumônes ECM, Mont Saint Michel, août 2017

Nkisi. Maison Rouge. Paris. 2017

… Deux objets magiques du Zaïre, des Nkisi, dans l’exposition Inextricabilia, enchevêtrements à la Maison Rouge,  me font penser à ces mots de H.B. : « La folie, c’est cela : de l’amour ligoté« . Les Nkisi, contiennent des substances animales, minérales

Nkisi. Maison Rouge. Paris. 2017

… Deux objets magiques du Zaïre, des Nkisi, dans l’exposition Inextricabilia, enchevêtrements à la Maison Rouge,  me font penser à ces mots de H.B. : « La folie, c’est cela : de l’amour ligoté« . Les Nkisi, contiennent des substances animales, minérales

Le jeu des vitraillistes. Nevers. Septembre 2017

…  En haut de la ville de Nervers, la cathédrale Saint Cyr-et-Sainte Julitte est consacrée à deux martyrs éternellement unis,  une mère et son enfant. Dedans, vertige gothique des lumières : vitraux de Raoul Ubac, Jean-Michel Alberola, Gottfried Honegger. Journal des

Le jeu des vitraillistes. Nevers. Septembre 2017

…  En haut de la ville de Nervers, la cathédrale Saint Cyr-et-Sainte Julitte est consacrée à deux martyrs éternellement unis,  une mère et son enfant. Dedans, vertige gothique des lumières : vitraux de Raoul Ubac, Jean-Michel Alberola, Gottfried Honegger. Journal des

Coeurs de pétales. Paris, Jardin des Plantes, Juillet 2016

Ce dimanche au Jardin des Plantes, je reste un long moment  au jardin suisse que m’a fait découvrir Henry Bauchau il y aura bientôt vingt ans. D’une fleur dont j’ignore le nom, tombent  des pétales roses en forme de coeurs.

Coeurs de pétales. Paris, Jardin des Plantes, Juillet 2016

Ce dimanche au Jardin des Plantes, je reste un long moment  au jardin suisse que m’a fait découvrir Henry Bauchau il y aura bientôt vingt ans. D’une fleur dont j’ignore le nom, tombent  des pétales roses en forme de coeurs.