Ethnologue

J’ai réalisé ma première enquête ethnographique entre janvier 1990 et mars 1993 en Roumanie, à Snagov où j’ai étudié les effets du Programme de systématisation du territoire roumain. En 2000, je fonde l’association « Ethnologues en herbe » pour introduire l’ethnologie et sa pratique, l’ethnographie ou étude de terrain, dans la classe dès l’école primaire (site http://www.ethnoclic.net). L’association travaille beaucoup dans les classes d’accueil d’élèves issus de l’immigration.  Elle propose aussi des ateliers avec des adultes migrants étudiant le français.

En parallèle aux ateliers, j’anime aussi des résidences d’écriture et d’ethnographie qui se terminent sur diverses publications telles que des abécédaires comme dans la commune du Trait en Seine Maritime en 2017. La résidence a lieu dans le cadre du Parc Naturel Régional de la Seine Normande. Je poursuis par ailleurs les enquêtes de terrain :  auprès des habitants d’un immeuble promis à la destruction à la Porte Pouchet à Paris (2013) ; auprès des personnes immigrées, arrivées dans les Hauts de Seine entre 1950 et 1970,  à la demande des Archives des Hauts de Seine (2015); au ‘Camp Est’, Centre pénitentiaire de Nouméa en Nouvelle Calédonie, à la demande de l’administration pénitentiaire (2016).

Chantal Deltenre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s