La spectatrice

Débordés par le flux incessant d’images, nous avons parfois besoin de nous arrêter devant certaines d’entre elles. Les musées sont des lieux privilégiés pour se reposer le regard. Les visiteurs y sont silencieux, leur pas est mesuré comme dans un lieu sacré. On n’y ressent jamais la moindre solitude. Chaque oeuvre est le lieu où des dizaines de regards rêvent ensemble.

Journal d’images, Beaubourg, Exposition Elles font l’abstraction, Paris 2021, Ch.Deltenre

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s