Autour du prunus blanc au Jardin des Plantes

Le prunus blanc du Jardin des Plantes, star végétale, est en fleurs. Ses admirateurs se pressent tout autour, appareils photos à la main. Cadrages ajustés, selfies mémoriels. Chacun tombe le masque quelques instants, le temps du portrait et de humer les fleurs. Certains font dix fois le tour de la merveille, d’autres restent immobiles, accroupis sous les basses branches de l’arbre, émerveillés, tétanisés par la voûte immaculée. Les regards se croisent, sourient : nous sommes ensemble. Assise sur un banc près du prunus, une femme le dessine patiemment. Elle semble d’un autre temps. Elle me regarde et à brûle-pourpoint, me dit : « J’ai pensé plusieurs fois quitter Paris ces derniers mois, mais l’air n’est nulle part plus léger qu’ici. »

Journal d’images, mars 2021, Chantal Deltenre

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s