Tango masqué (par les rues de Paris)

Cet après-midi, au bord de la Seine, les danseurs de tango étaient de retour. Les uns masqués, les autres pas. Couples dans la danse, couples dans la vie … Ils dansaient dans la lumière rasante du soleil tandis que sur la berge opposée, les badauds étaient encore en pleine lumière. J’ai tenté de suivre du regard un couple de danseurs : elle en doudoune rose et lui, en pantalon bleu ciel. Ils dansaient étroitement enlacés. Elle était pieds nus dans ses chaussures à talons aiguilles et je ne pouvais m’empêcher de penser que la paire de baskets rouges et les chaussettes blanches soigneusement posées au bord du quai, étaient les siennes. Un des danseurs portait un T-shirt avec la mention « Trouble maker », le bien nommé ! Peu après, je suis passée côté soleil, sur la rive opposée, mais je n’ai pas eu le temps de descendre au bord du fleuve. Il était à peine seize heures, deux heures avant le couvre-feu, la police dispersait déjà les promeneurs.

Paris, 27 février 2021, Journal d’images, Chantal Deltenre

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s