C’était mieux après (par les rues de Paris)

Quelques oeuvres exposées dans l’église Saint Merri relient ces trois mots : l’avant, l’après, la peur. Trois mots qui nous hantent : la peur omniprésente, l’avant qui paraît si lointain et l’après, totalement incertain.

Journal d’images 2020, Ch. Deltenre

 

Eglise Saint Merri, Paris, octobre 2020
Eglise Saint Merri, octobre 2020
Eglise Saint Merri, octobre 2020

r

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s