La maison obèse (Image d’images/Lieux)

Pour « La maison obèse » d’Erwin Wurm, une maison archétypale qui parle et pense comme un vrai personnage au doux regard figuré par les deux fenêtres et à la voix douce, sortant de sa bouche, petite porte rouge. Elle se demande si on la voit, comment on la voit, préoccupation de tout être. Maison européenne de la Photographie, Paris, septembre 2020, Chantal Deltenre.

La maison obèse, Erwin Wurm, Maison Européenne de la Photographie, Paris, septembre 2020

 

 

À propos de Chantal Deltenre

Ecrivain Ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s