Archives mensuelles : septembre 2020

Arrêt sur image avec Verlaine et Rimbaud

Dans le tableau de Fantin-Latour « Le coin de table » (Musée d’Orsay) Paul Verlaine et Arthur Rimbaud s’aiment sans se regarder. Verlaine a les yeux fixés droit devant lui tandis que Rimbaud le dévore des yeux. Le tableau est peint en

Arrêt sur image avec Verlaine et Rimbaud

Dans le tableau de Fantin-Latour « Le coin de table » (Musée d’Orsay) Paul Verlaine et Arthur Rimbaud s’aiment sans se regarder. Verlaine a les yeux fixés droit devant lui tandis que Rimbaud le dévore des yeux. Le tableau est peint en

Arrêt sur l’image de la maison obèse d’Erwin Wurm

Dans l’exposition que la Maison Européenne de la Photographie consacre à Erwin Wurm, j’ai retrouvé cette oeuvre appelée « La maison obèse » déjà vue l’an dernier au Musée Cantini de Marseille et qui m’avait marquée. Une vidéo qui met en scène

Arrêt sur l’image de la maison obèse d’Erwin Wurm

Dans l’exposition que la Maison Européenne de la Photographie consacre à Erwin Wurm, j’ai retrouvé cette oeuvre appelée « La maison obèse » déjà vue l’an dernier au Musée Cantini de Marseille et qui m’avait marquée. Une vidéo qui met en scène

Dans la voix des arbres du Parc Floral

Dans le parc désert, le silence n’était traversé que par le cri perçant des perruches. J’ai soudain perçu un craquement étouffé. Il provenait de deux arbres noirs et frêles. On eût dit qu’ils voulaient à toute force se rapprocher, mélanger

Dans la voix des arbres du Parc Floral

Dans le parc désert, le silence n’était traversé que par le cri perçant des perruches. J’ai soudain perçu un craquement étouffé. Il provenait de deux arbres noirs et frêles. On eût dit qu’ils voulaient à toute force se rapprocher, mélanger

Une question aux passants : Etes-vous heureux ?

Revu hier soir le film « Chronique d’un été » réalisé à Paris en 1961 par Jean Rouch, ethnologue  et cinéaste, et le sociologue Edgar Morin. Marceline Loridan – elle-même cinéaste, rescapée d’Auschwitz – arpente en souriant les rues de la ville

Une question aux passants : Etes-vous heureux ?

Revu hier soir le film « Chronique d’un été » réalisé à Paris en 1961 par Jean Rouch, ethnologue  et cinéaste, et le sociologue Edgar Morin. Marceline Loridan – elle-même cinéaste, rescapée d’Auschwitz – arpente en souriant les rues de la ville

Dans le théâtre des apparitions de Roger Ballen

Le « Théâtre des apparitions » du photographe américain Roger Ballen  s’inspire des silhouettes et visages imaginaires laissés par les prisonniers dans les reflets empoussiérés des fenêtres de centres de détention abandonnés.  Découverte de cette projection fantasmagorique à l’exposition consacrée à Ballen

Dans le théâtre des apparitions de Roger Ballen

Le « Théâtre des apparitions » du photographe américain Roger Ballen  s’inspire des silhouettes et visages imaginaires laissés par les prisonniers dans les reflets empoussiérés des fenêtres de centres de détention abandonnés.  Découverte de cette projection fantasmagorique à l’exposition consacrée à Ballen

Parmi les ruines et dans le ciel de l’abbaye d’Hambye

Les ruines de l’abbaye cistercienne d’Hambye en Normandie ont la beauté de ces monuments sauvés in extremis du désastre et dont on devine encore aisément la grandeur. Mais la visite de ce patrimoine perdrait tout son sens si, en parallèle,

Parmi les ruines et dans le ciel de l’abbaye d’Hambye

Les ruines de l’abbaye cistercienne d’Hambye en Normandie ont la beauté de ces monuments sauvés in extremis du désastre et dont on devine encore aisément la grandeur. Mais la visite de ce patrimoine perdrait tout son sens si, en parallèle,