Nuances d’orage (par les lieux familiers)

Le ciel a viré bleu sombre, puis noir. Loin de s’éteindre, la lumière irradiait les prés, les arbres et les pierres. Chaque chose brûlait de l’intérieur espérant la délivrance. Il y eut un premier coup de tonnerre, la pluie a commencé de tomber. En quelques instants, l’orage avait apaisé sa propre incandescence.

Journal d’images 2020, Ch. Deltenre

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s