Ce qui donne le goût d’être ensemble – La fable du lépreux d’Aoste

Le lépreux de la Cité d’Aoste

Peurs démultipliées dans nos villes confinées. Peur de cette passante non masquée qui tousse et se mouche. Et si elle était contagieuse, touchée sans le savoir par la maladie ? Peur abjecte de vivre à côté de celles et ceux qui risquent leur vie à soigner les malades. Peur de nous approcher, de nous parler, de nous toucher. Dans le passage Rochebrune, une affiche dessinée, beau visage d’un jeune homme au regard apeuré qui lève son bras comme pour se protéger. Je repense au Lépreux de la Cité d’Aoste de Xavier de Maistre. Un militaire s’arrête devant la pauvre demeure d’un lépreux. Il lui parle et c’est déjà un don pour le lépreux mis au ban des hommes  :  « C’est une consolation pour moi de voir des hommes, d’entendre le son de la voix humaine, qui semble me fuir » dit-il. Et le militaire poursuit, propose de rendre visite à celui qui, depuis longtemps, ne reçoit plus personne : « Permettez-moi donc de converser quelques moments avec vous et de parcourir votre demeure. » Le lépreux l’accueille dans son lieu le plus précieux, son jardin :  » … Je cultive un petit jardin de fleurs qui pourront vous plaire ; vous en trouverez d’assez rares. Je me suis procuré les graines de toutes celles qui croissent d’elles-mêmes sur les Alpes, et j’ai taché de les faire doubler et de les embellir par la culture… Remarquez ce petit buisson de roses… Si quelques unes vous paraissent belles, vous pouvez les prendre sans crainte, et vous ne courrez aucun risque en les portant sur vous. Je les ai semées, j’ai le plaisir de les arroser et de les voir, mais je ne les touche jamais. » « Pourquoi donc ? » demande le militaire. « Je craindrais de les souiller, et n’oserais plus les offrir. »

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s