Ombres portées

Il arrive que certaines choses – arbres, réverbères, cheminées – déposent leur ombre sur des surfaces proches qui leur sont étrangères : un arbre sur la façade d’un immeuble, une cheminée contre un mur de briques, un réverbère sur le tronc d’un arbre. Il se produit alors ce phénomène étrange : ces objets divers, par l’effraction douce de leurs ombres, pénètrent dans d’autres choses. Magie des ombres.

Journal d’images, Chantal Deltenre

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s