Série Rituels – Feuilles mortes, lampes bleues

… Près de dix mille noms de soldats, morts ou disparus pendant la 14-18, recouvrent le mur d’enceinte du Père-Lachaise côté du Boulevard de Ménilmontant. Gravés sur de grands panneaux métalliques, ils m’ont donné un effet de trop-plein, un trop-plein de mémoire. Peut-être est-ce dû au choc des attentats du Bataclan. Ou aux dizaines de milliers de tombes parmi lesquelles je me promène souvent, et qui s’alignent de l’autre côté de ce mur. J’ai photographié les reflets des feuilles mortes dans les lampes bleues au pied du mur. Certains semblaient habités par des visages. Quelques uns de ces milliers d’âmes mortes.

Journal d’images 2018 – Chantal Deltenre

Pour voir toute la série « Rituels », écrire le mot dans l’outil de recherches.

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :