MurMurs-Lettre à Simone V.

Une première chose me frappe en voyant cette affiche collée sur une boîte aux lettres, Boulevard de Ménilmontant : son fond est de la même couleur que celui de la boîte, si bien qu’elle paraît faire corps avec cet élément du service postal qui, en France comme dans d’autres pays européens – en Allemagne, en Italie ou en Suisse –, a gardé ce jaune initial du premier grand réseau de distribution du courrier créé au 16ème siècle par un souverain du Saint Empire romain germanique qui appartenait à la Maison Habsbourg dont les couleurs étaient le jaune et le noir.

Pourquoi cette affiche ? Simone Veil est décédée il y a deux ans, en 2017. Son visage, dessiné dans des traits violets qui se détachent sur ce fond pâle, paraît envelopper toute la boîte, comme une invitation à continuer à lui envoyer nos pensées. Son regard ne me quitte pas tandis que je la photographie et que déjà, je m’éloigne. Cette même affiche, apparue il y a quelques semaines dans Paris, a été taguée plusieurs fois d’une croix gammée. Odieuse insulte à celle qui a survécu au camp de Birkenau ; à celle qui a sauvé tant de femmes d’une mort longtemps restée banale : les suites d’un avortement clandestin.

Je suis contente d’avoir trouvé indemne cette image, d’avoir pu la photographier, de la diffuser un jour peut-être comme un courrier adressé.

Extrait, Livre des MurMurs, écrit en cours, 2020

DSC04593

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s