MurMurs – Dodo

A la sortie du jardin en face de l’Eglise Saint-Ambroise dans le 11ème arrondissement, un collage multiple d’affiches sur le mur d’un bâtiment en cours de destruction : il y a une affiche représentant un dodo chimérique, aux plumes bleues sauf les ailes et la queue, peintes en jaune et vert;  au-dessus de l’affiche, deux bandes de papier blanc où il est écrit « On se réveille ! » et plus loin « Dit le Dodo »; sur une quatrième bande de papier, de couleur bleue cette fois, collée sous l’oiseau, le mot « climat ». Les mots contrecollés apparaissent de plus en plus autour des affiches ou graffitis. Beaucoup composent des jeux de mots, comme dans cet ensemble, ce qui attire le regard, mobilise l’attention. Frappée à la fois par la force et le désespoir de ce message  qui appelle à lutter contre le réchauffement climatique : le dodo rappelle la triste histoire d’une espèce disparue juste après sa découverte, non pas sous l’effet d’un changement climatique, mais bien sous celui de la voracité de l’espèce humaine. Ce que me disent ce mur et son collage  : l’espèce aujourd’hui en voie de disparition, c’est l’Homme depuis trop longtemps endormi.

Extrait, Le livre des MurMurs, écrit en cours, 2020

DSC04976

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s