Ce qui pousse à marcher – MurMurs dans la ville

MurMurs dans la ville

  • Avenue de la République,  un collage fortuit entre un zéro emprunté à la campagne contre les féminicides et une affiche du magazine Lui dont la couverture, masquée par le zéro figure une femme-cliché.
  • Impasse du Mont-Louis, Paris 11, un message écrit en lettres noires capitales sur un mur nu : Cé dur kan on est seul. Appel signé . Le masculin de « seul » était le seul indice sur l’identité de l’auteur …  Les fautes d’orthographe sont peut-être voulues. Ecrire sa solitude sur un mur, est-ce déjà ne plus être seul ? Qui ajoutera un e à seul ?
  • Message de la Dactylo dans le 11ème et le 20ème, invitation à prendre un verre. Qui est-elle ?
  • Deux dessins de femmes, féministes et révolutionnaires, dans leur robe des années 20, posant au pied d’un mur démesuré près de la Gare de l’Est. Le dessin est daté de 2009. Je passe souvent ici. Sans la grève des transports qui paralyse Paris, je ne les aurais peut-être jamais remarquées.
  • D’autres MurMurs glanés du côté du jardin de Saint Ambroise…

Journal d’images – Chantal Deltenre

 

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s