Surréelles

Des briques de plâtre amoncelées, couvertes de fructose et lactose, protégées derrière une vitrine. L’artiste Julien Charrière, qui explore les liens avec le vivant, a appelé cette oeuvre : « Somehow, they never stop what they always did ». Je suis frappée par la beauté plastique de cette installation, un peu comme une pyramide enneigée.

9/ Série : Images surréelles, Beaubourg, Exposition « La fabrique du vivant » 2019

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s