Mémorielles

Série : Images mémorielles

… Marcher, se souvenir. Intérieurs préservés, recomposés, minuscules écomusées de la Ruelle d’Or au bas du château de Prague. Ici, à la fin du siècle dernier, des êtres vivaient sobrement, les serviteurs du château puis quelques habitants désargentés de Prague. Parmi eux Franz Kafka. C’était au numéro 22 de la ruelle, pendant l’hiver 1917. Kafka écrivait des nouvelles, l’histoire d’un médecin appelé un soir de tempête de neige au chevet d’un malade. Il faisait froid comme aujourd’hui à Prague, un siècle plus tard. Il faisait froid et Kafka était là sans y être, silhouette gracile  emmitouflée dans un pardessus trop grand. Est-il là aujourd’hui, invisible, dans la foule des touristes qui descend la ruelle ?

3/Maison de Kafka et autres au bord de la Ruelle d’Or, Prague, fin d’après-midi, février/ Extrait de journal 2019

 

 

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s