Choses qui ravivent le souvenir

Série : Choses qui ravivent le souvenir

7. Le numéro 22 de la ruelle d’Or

 

… Franz Kafka a habité en bas du château de Prague, dans une étroite ruelle appelée la Ruelle d’Or, bordée de maisonnettes jadis réservées aux personnels du château. Celui-ci est vide depuis plus de sept cents ans. Au temps de Kafka, quelques personnes habitaient encore la ruelle d’Or. Lui, a habité ici, au numéro 22, pendant l’hiver 1917. Il y a écrit une série de textes courts rassemblés  sous le titre « Un médecin de campagne ». Je relis l’histoire de ce médecin appelé un soir de tempête de neige au chevet d’un malade. Je descends la Ruelle d’Or, par cet après-midi d’hiver, un siècle après Kafka. Est-ce lui, là, devant moi, jeune homme gracile  emmitouflé dans un pardessus trop grand ? Peut-être. Kafka descend éternellement la ruelle…

Prague, fin d’après-midi, février 2018

 

 

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivain et ethnographe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :