Lui, suspendu là-haut…

21 janvier 2019, Journal de Prague – extrait

Dans une rue de Prague, les silhouettes de deux personnages, un homme et une femme, étaient suspendues à des fils différents attachés de part et d’autre des toits. L’homme s’accrochait d’une main à son parapluie ouvert qui le maintenait en équilibre sur le fil, et de l’autre, il tenait ferme son attaché-case. C’était un petit employé en costume sombre. Il jetait un regard calme et nullement apeuré en contrebas. Aucune peur de tomber malgré le fil ténu et le parapluie qui n’était pas fait pour durer…

À propos de Chantal Deltenre

écrivain et ethnographe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :