Les ailes de l’écriture

Les artistes ukrainiens Ilya et Emilia Kabakov ont imaginé entre 2010 et 2018 une installation appelée « How to make yourself better/Comment devenir meilleur ? ».

C’est une chambre minuscule où sont posés un lit, une table avec une lampe, un pot rempli de crayons et pinceaux et un cahier. Sur le dossier de la chaise,  une paire de grandes ailes en plumes blanches. Pour devenir meilleurs, disent les artistes, il faut se fabriquer deux ailes avec du tulle blanc. Un croquis donne la marche à suivre, y compris pour les lanières en cuir qui servent à se les attacher. Une fois seul.e dans votre chambre (cette solitude est indispensable), vous posez les ailes sur votre dos et vous attendez en silence et sans rien faire entre 5 et 10 minutes. Vous pouvez répéter l’expérience toutes les deux heures. Entretemps, vous retournez à vos occupations.

Ces ailes m’ont rappelé celles portaient autrefois les enfants dans les processions religieuses. Ils représentaient les anges.  Je me suis souvenue du film superbe de Wim Wenders « Les ailes du désir » et du poème de Peter Handke au début, et surtout, elle m’a fait penser à l’écriture, aux formidables ailes qu’elle donne…

Carnet de notes, 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :