Humbles choses

Marcher, prêter attention aux humbles choses. Croiser le regard des piquets de clôture en bois autour des prés et des champs. Bien les regarder. Ils ont tous figure humaine, mines de vieux sages. Traces de clous, entailles de barbelés, veines creusées du bois, ils vivent. Quand on marche devant eux, ils nous suivent longtemps des yeux. Les photographier : c’est une galerie de portraits.

18/Série : images de choses banales/Piquets de clôture, Normandie, diverses saisons/ Journal 2018

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :