Série Points et lignes – Tranchant

… J’ai réappris à bêcher. En une heure, sous le regard abasourdi de mes enfants, j’ai retourné la terre d’un bon tiers du potager. Je n’imaginais pas avoir conservé ce savoir-faire appris quand j’étais enfant. Mon grand-père m’avait appris les gestes et la technique. Il était réticent : bêcher, c’était un travail d’homme, .pas celui d’une petite fille.  Mais je voulais apprendre à tracer cette ligne à la surface et dans la terre grâce au tranchant de la bêche, puis planter les semis bien droit. En y repensant aujourd’hui, je vois soudain une concordance entre les les lignes du cahier où j’apprenais à écrire sans dépasser et celles de la bêche qui préparait la terre à des semences bien alignées.

Journal d’images 2018 – Chantal Deltenre

Pour voir toute série « Points et lignes », écrire ce mot dans l’outil de recherches du blog

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :