Humbles choses

Livré ce matin pour l’hiver, le tas de bois est maintenant rangé contre le mur du garage. Ne restent qu’une bûche de chêne, coupée net et dont les deux morceaux sont restés miraculeusement côte à côte. Je les soulève ensemble, les rapproche : elles s’emboîtent parfaitement comme si le coup de hache, à peine porté, avait regretté la cassure, espéré qu’on puisse la réparer. Je pose la bûche recomposées en haut du tas de bois. Les deux bouts de bois brûleront ensemble dans la cheminée. Réconciliés.

9/ Série : images de choses banales/le bois pour l’hiver, Gouvets, Normandie, septembre/ Journal 2018

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :