Humbles choses

« Un cahier d’écriture semblable à celui que j’ai utilisé pour tracer mes premières lettres. Il m’est tombé sous la main, un jour, dans une brocante. Je l’ai aussitôt reconnu à sa couverture en papier fort, gris-bleu, figurant un paysan en sabots occupé à semer des graines dans son champ. Au loin, les toits de quelques maisons, un village. Au-dessus de l’image, il est écrit Le Semeur, et dessous, cette devise : Semer pour récolter. Un petit slogan publicitaire apparaît en bas : La marque « le Semeur » garantit la qualité du papier. Au verso du cahier, sont imprimées les tables de multiplications, avec cette notice dans la marge : Nécessaire aussi pour apprendre les divisions. Le cahier n’avait jamais servi, mais quand je l’ai ouvert, il m’a semblé revoir, tracées au crayon, puis à l’encre bleue, les lettres minuscules et majuscules de l’alphabet. Il ne fallait pas déborder des trois lignes bleues du milieu, bornées en haut et en bas par deux lignes rouges. L’espace des lettres et des mots à l’intérieur du cahier, me paraissait tellement contraint, comparé au geste libre et ample du semeur sur la couverture. Les écrits en marchant se rapprochent plutôt de ce geste-là. Ils sont des graines imaginaires plantées ici et là dans les paysages. La couverture de ce cahier a certainement joué un rôle dans leur naissance. »

Extrait de Écrire en marchant. Premiers pas, Chantal DELTENRE, Maelström, 2018, 134 p., ISBN : ISBN : 978-2-87505-305-3

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s