Points de suture

A l’entrée de l’exposition « Les racines poussent aussi dans le béton », des points de suture dans le sol. Toute l’oeuvre de l’artiste Kader Attia est traversée par les thèmes de la fracture et de la réparation, l’espoir de  recoudre le fil d’histoires déchirées.

Extrait, Journal des écrits en marchant, Mac Val, Evry, été 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :