Contours d’une ombre

… La salle de restaurant s’est peu à peu vidée, en même temps que la marée descendait. La plage, jusque là déserte, a soudain été envahie par une nuée de pêcheurs à pied. Je me suis levée et au moment de partir, le paysage auquel je tournais déjà le dos, s’est inscrit devant moi, dans un miroir où se dessinaient aussi les contours de mon ombre, comme une invitation à rester ici, indéfiniment.

Extrait, Journal des écrits en marchant, plage du Nord, été 2018 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :