Et si l’éternité de Rome …

Et si l’éternité de Rome

C’était ses pins parasols

Leur grâce de colonnes antiques

Et ce petit plus du feuillage animé.

 

Les pins traversent les âges

Dans l’indifférence archéologique

Et pourtant, tout ce  qu’ils pourraient nous raconter !

 

Leurs racines poussent

Dans les champs de ruines

Mais gardent leurs secrets.

 

Les pins entretiennent avec le soleil

Des siècles d’histoire

Ombres et lumières que personne ne pense à déchiffrer.

 

Dans les toiles des maîtres

Les pins racontent l’Italie

Sans jamais être le sujet des tableaux.

 

Les signes inscrits dans leur écorce

Valent bien les veines des vieux marbres.

 

Et les photos d’architectures antiques

A quoi doivent-elles leur semblant de vie

Sinon à cet instant capté du jeu des feuilles et des nuages.

 

Seulement quand l’âge les menace

On  pose aux pins parasols un étai

Comme aux vieux monuments.

 

Ecrits en marchant, Rome, Juillet 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :