Ce qui ravive l’enfance

… La maison de René Magritte dans la petite ville de Lessines au Pays des Collines, ma région natale. Quand j’étais enfant, j’ignorais tout de ce peintre et la ville n’affichait encore aucune peinture murale rappelant ses motifs :  pipes, nuages, chapeaux melons. J’ai longtemps écrit Les signes pour Lessines. Aujourd’hui il me semble que l’enfant Magritte, né dans cette maison, a distillé le surréel dans toute ma région, jusque dans mon regard.

Journal d’images 2019 – Chantal Deltenre

 

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s