Cabane à rêves

Face à une des anciennes écluses du canal de Charleroi, un abri abandonné a gardé quelques traces de vie : une étagère branlante, une patère, des touches de peinture bleue.  Qui venait ici ? Peut-être l’éclusier, pour se mettre à l’abri de la pluie en attendant le passage annoncé d’une péniche. Le lierre grignote lentement les murs, envahit les fenêtres. Seule la lumière, jamais désespérée des ruines, habite encore cette cabane à rêves.

Canal de Charleroi, 24 février 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s