Archives quotidiennes : 19 décembre 2017

En avant route ! (Nouvelle-Calédonie)

Route de Nouméa, Province Sud en me souvenant de Rimbaud : « Il faut partir. En avant, route ! Toute route bonne à prendre. Tout chemin vers le soleil, vers plus de lumière, d’aveuglement sourd. Ce n’est sans doute pas mieux

En avant route ! (Nouvelle-Calédonie)

Route de Nouméa, Province Sud en me souvenant de Rimbaud : « Il faut partir. En avant, route ! Toute route bonne à prendre. Tout chemin vers le soleil, vers plus de lumière, d’aveuglement sourd. Ce n’est sans doute pas mieux

Sillon dans un champ de blé (par les chemins du Bocage)

Perspective d’un sillon dans un champ de blé et ces mots extraits des  « Confessions » de Jean-Jacques Rousseau : « Je n’ai voyagé à pied que dans mes beaux jours, et toujours avec délices.  Bientôt les devoirs, les affaires, les bagages à

Sillon dans un champ de blé (par les chemins du Bocage)

Perspective d’un sillon dans un champ de blé et ces mots extraits des  « Confessions » de Jean-Jacques Rousseau : « Je n’ai voyagé à pied que dans mes beaux jours, et toujours avec délices.  Bientôt les devoirs, les affaires, les bagages à

Aumônes à l’aube (par les monuments)

Quelques pièces de monnaie dans une meurtrière du Mont Saint Michel. La lumière a percé un trou et déposé son aumône Journal d’images 2017 – Chantal Deltenre

Aumônes à l’aube (par les monuments)

Quelques pièces de monnaie dans une meurtrière du Mont Saint Michel. La lumière a percé un trou et déposé son aumône Journal d’images 2017 – Chantal Deltenre

Gargouilles sur ciel plombé (par les monuments)

…. Dans une étroite ruelle du Mont Saint Michel, les gargouilles se découpent, menaçantes et noires sur le ciel très bas. Prêtes à aboyer sur la foule des visiteurs, les courser même. On ne sait trop si c’est l’averse qui

Gargouilles sur ciel plombé (par les monuments)

…. Dans une étroite ruelle du Mont Saint Michel, les gargouilles se découpent, menaçantes et noires sur le ciel très bas. Prêtes à aboyer sur la foule des visiteurs, les courser même. On ne sait trop si c’est l’averse qui

Tango en bord de Seine (par les rues de Paris)

Une nuit, au bord de la Seine, des danseurs de tango. Leurs contours sont flous, et les lumières du bal dans l’eau agitée du fleuve. Journal d’images 2017 – Chantal Deltenre  

Tango en bord de Seine (par les rues de Paris)

Une nuit, au bord de la Seine, des danseurs de tango. Leurs contours sont flous, et les lumières du bal dans l’eau agitée du fleuve. Journal d’images 2017 – Chantal Deltenre