Solitaires

Série :  images de solitudes

Calme et résignée, une guirlande dans les cheveux, la statue exilée  du musée attend à côté d’une malle en osier. On dirait une mariée, oubliée ici, avec son trousseau.  Une singulière détermination s’en dégage. Peut-être due à sa nature de pierre.

13/Statue oubliée dans un coin au château d’Ecouen, Août/ Journal 2017

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s