Partagées

Cayenne est ville morte, les 500 frères ont imposé le couvre-feu. Sur  la Place des Amandiers, les Chinois pratiquent le Qi Gong,  les habitués jouent aux boules, les familles rêvent face à l’Atlantique. Ce soir pourtant le doux crépuscule ne fait pas illusion : le pays frôle la révolution.

19/Série : images de scènes partagées/Place des Amandiers au moment de la révolte des 500 frères, Cayenne, Mars/ Journal 2017

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s