Signes

Parfois il suffit de voir l’image, un jour, par hasard, au détour d’une rue où on pensait avoir déjà tout vu. L’image était là, sans qu’on la remarque. Maintenant on voudrait la garder. Pour cela, on prend une photo. Un clic, c’est fait !  Maintenant on possède l’image, on voudrait même la partager et lui inventer une légende. De cela il vaut mieux se garder. Il y a peu de chance que l’histoire soit celle de l’image. Il faut juste être heureux qu’elle se soit révélée.

Paris, Rue Andrea del Sarto, Septembre 2017

 

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :