Archives mensuelles : novembre 2017

Marée basse, soleil couchant (par les rivages)

Marée basse, soleil couchant Le monde est près de disparaître Sur la plage, un père et son enfant Bâtissent sur du sable Plage de Grandcamp Maisy Journal d’images    

Marée basse, soleil couchant (par les rivages)

Marée basse, soleil couchant Le monde est près de disparaître Sur la plage, un père et son enfant Bâtissent sur du sable Plage de Grandcamp Maisy Journal d’images    

Coucher de soleil sur la Place des Amandiers (par les rivages)

Sur  la Place des Amandiers, les Chinois pratiquent le Qi Gong,  les habitués jouent aux boules, les familles rêvent face à l’Atlantique.  Douceur du crépuscule alors que la Guyane frôle la révolution. Cayenne est ville morte, les 500 frères ont

Coucher de soleil sur la Place des Amandiers (par les rivages)

Sur  la Place des Amandiers, les Chinois pratiquent le Qi Gong,  les habitués jouent aux boules, les familles rêvent face à l’Atlantique.  Douceur du crépuscule alors que la Guyane frôle la révolution. Cayenne est ville morte, les 500 frères ont

Musique des bambous (par les rivages)

… Marcher à la lisière de la forêt, au bord de Atlantique,  écouter le craquement des bambous qui frottent l’un contre l’autre, l’écho accordé des vagues et des pas.  La nuit tombe, le cri d’une chauve-souris répond aux bambous qui

Musique des bambous (par les rivages)

… Marcher à la lisière de la forêt, au bord de Atlantique,  écouter le craquement des bambous qui frottent l’un contre l’autre, l’écho accordé des vagues et des pas.  La nuit tombe, le cri d’une chauve-souris répond aux bambous qui

Fétiches Nkisi (par les expositions)

… Ils s’appellent Nkisi, objets magiques du Zaïre. Remplis de substances animales, minérales ou végétales, ils protègent ou attaquent… Redoutables fétiches. Plus redoutables que la folie même. La folie, c’est de l’amour ligoté. Nkisi, Exposition Inextricabilia, Maison Rouge, Paris Journal d’images

Fétiches Nkisi (par les expositions)

… Ils s’appellent Nkisi, objets magiques du Zaïre. Remplis de substances animales, minérales ou végétales, ils protègent ou attaquent… Redoutables fétiches. Plus redoutables que la folie même. La folie, c’est de l’amour ligoté. Nkisi, Exposition Inextricabilia, Maison Rouge, Paris Journal d’images

MurMurs (par les rues de Paris)

Une Annonciation de la Renaissance, des graffiti colorés où il est question d’aimer,  un vaste coeur peint en rose à côté d’un visage étonné que personne n’a dessiné. Journal d’images 2017  

MurMurs (par les rues de Paris)

Une Annonciation de la Renaissance, des graffiti colorés où il est question d’aimer,  un vaste coeur peint en rose à côté d’un visage étonné que personne n’a dessiné. Journal d’images 2017  

Vitraux à Nevers (par les monuments)

  Le portail de la cathédrale était fermé, l’édifice en travaux. Il fallait chercher la petite porte, le passage secret percé dans le mur latéral. Se faire toute petite, comme Alice au Pays des Merveilles et lever les yeux au

Vitraux à Nevers (par les monuments)

  Le portail de la cathédrale était fermé, l’édifice en travaux. Il fallait chercher la petite porte, le passage secret percé dans le mur latéral. Se faire toute petite, comme Alice au Pays des Merveilles et lever les yeux au

Ombellifères d’Omaha Beach (par les rivages)

  En haut d’Omaha Beach, des ombellifères noires veillent, éternelles endeuillées. Journal d’images-Chantal Deltenre  

Ombellifères d’Omaha Beach (par les rivages)

  En haut d’Omaha Beach, des ombellifères noires veillent, éternelles endeuillées. Journal d’images-Chantal Deltenre