Reflet. Paris 11, Printemps 2017

De grandes lettres incompréhensibles, des lampes éteintes, une lumière d’un autre monde, comme venant de très loin, et dedans, la gueule ouverte d’un monstre. Je ne me souviens plus exactement où j’ai pris cette photo. C’était du côté de l’église Saint Ambroise dans le 11ème arrondissement.

Extrait « Ecrits en marche »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :