L’heure du martyr. Gouvets,Normandie, Juin 2017

Fin de promenade au bord de la Gouvette, la porte de la chapelle qui se ferme automatiquement à dix-huit heures est encore ouverte. Avec la crainte qu’elle se referme derrière moi, je prends rapidement quelques photos.  L’appel de lumière depuis la porte d’entrée, le doux visage de la Vierge saisi dans la transparence de pendeloques en faux cristal,  deux vitraux aux tons bleus, l’un portant les noms des habitants du village morts pendant la Seconde Guerre et le martyr de Saint Sébastien que je photographie au moment où l’horloge  marque six heures dix. Partie juste après, avec la crainte que la porte se ferme devant moi.

Ecrits en marchant, extrait de journal, Gouvets juillet 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s