Choses rituelles

La porte de l’église se ferme automatiquement à dix-huit heures. Il reste quelques minutes. Je photographie très vite lumière depuis la porte d’entrée, le  visage de la Vierge dans la transparence du lustre à pendeloques,  deux vitraux aux tons bleus, l’un portant les noms des habitants du village morts pendant la Seconde Guerre et le martyr de Saint Sébastien .  L’horloge  marque six heures. Juste le temps de sortit avant que la porte se ferme .

Eglise de Gouvets, Normandie, juillet 2017

À propos de Chantal Deltenre

écrivain et ethnographe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :