Ballons perdus. Paris, 2014

… Tandis que j’écrivais, face à la fenêtre du rez-de-jardin, deux ballons sont apparus à l’angle du muret du jardin. Deux ballons perdus, égarés d’un anniversaire d’enfant. Le vent les poussait d’un côté et de l’autre. Tantôt ils disparaissaient de ma vue, tantôt ils revenaient comme s’ils voulaient jouer à cache cache. Ils semblaient doués d’une vie propre qui intriguait mon chat posté à la fenêtre. Ils ont égayé cette journée.

Extrait Journal « Ecrire en marchant ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :