Légères – Sillages d’avion dans le ciel parisien

… Le ciel d’un bleu uniforme traversé par le sillage des avions. Et ces mots de Baudelaire :

« Et toi qu’aimes-tu étranger ? J’aime les nuages, les merveilleux nuages. »

Moi, l’étrangère, j’aime voir apparaître dans le ciel la trace des voyages. Statues et réverbères en spectateurs muets.

Journal d’image 2011 – Chantal Deltenre

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s