Lieu familier

.. Il marchait devant moi sur la route luisante de pluie. On pouvait croire que le soleil se levait ou qu’il ferait bientôt nuit. Il marchait, indifférent à l’heure, au jour, à la nuit, droit devant lui, vers la lumière.

Journal d’images 2012 – Chantal Deltenre

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s