Hélène (par les rivages)

Un ballon s’était perdu dans les dunes, son fil accroché dans les chardons. Tu t’es penchée pour le libérer et tu l’as gardé. Le ballon voletait parfois devant, parfois derrière toi. Vous êtes arrivés à deux au bord de la mer, histoire de rêver ensemble au grand large. Je vous ai photographiés tous les trois : le ballon, toi ma grande fille et l’enfant resté en toi.

Journal d’images 2012 – Chantal Deltenre

À propos de Chantal Deltenre

écrivaine et ethnologue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s